CSU: vers la mise en place d’un système d’assurance pour améliorer les conditions socio-médicales des militaires et policiers

WhatsApp-Image-2023-11-14-at-10.23.43-AM

Le ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi a fait la restitution des conclusions de la 33e réunion mixte des Commissions interministérielles politique, justice, défense et sécurité, sur les lois et textes réglementaires en rapport avec le projet de formation entre le gouvernement et Activa Assurances et Activa Vie RDC.

« Au cours de cette réunion, il a été adopté la nécessité de la mise en œuvre de l’assurance en faveur des militaires, policiers et leurs dépendants conformément à la vision du Président de la République tendant à assurer la protection spécifique à cette catégorie sociale en raison de la particularité de leur service tout en accélérant la prise des mesures d’exécution prévues par la loi sur la couverture santé universelle », a dit le VPM de l’Intérieur au cours de la réunion du Conseil des ministres le 10 novembre dernier.

Le projet de convention entre la RDC et Activa Assurances ainsi que Activa vie RDC qu’il a eu à présenter lors de la cent-quinzième réunion du Conseil des ministres, avait été envoyé en Commission interministérielle pour approfondissement.

Ce projet couvre l’assurance maladie, l’invalidité permanente, le décès et diverses prestations. Dans cette perspective, cette convention permettra au gouvernement d’une part, d’améliorer considérablement les conditions socio-médicales des militaires, policiers et leurs dépendants et d’autre part, procédera à la modernisation des établissements hospitaliers des forces de défense et de sécurité.

Peter Kazadi avait émis le vœu de voir le gouvernement se prononcer favorablement afin d’activer pour un meilleur suivi, un contrôle rigoureux de la mise en œuvre de ces assurances et son opérationnalité auprès des forces de défense et de sécurité de la RDC.

Lors d’un repas avec les officiers généraux, supérieurs et les sous-officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) au mois d’octobre dernier, Félix Tshisekedi avait réitéré l’engagement du gouvernement congolais à honorer les Forces armées congolaises, notamment en se montrant favorable au bien-être des militaires et de leurs familles respectives.

Samuel Nakweti