RDC: A Riyad, Kamerhe implore « l’influence » des leaders saoudiens auprès de l’Ouganda et du Rwanda pour la restauration de la paix à l’Est

IMG-20231111-WA0025

Le Vice-premier ministre, ministre de l’Economie nationale, Vital Kamerhe, représentant le Chef de l’État au sommet Arabie Saoudite-Afrique, organisé au centre de conférence international du Roi Abdul Aziz à Riyad, ce vendredi 10 novembre, a fait une plaidoirie devant les leaders saoudiens et les Chefs d’État africains présents dans la salle, en faveur de la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC.

Dans son intervention, Vital Kamerhe a sollicité à ces derniers, d’user de leur influence auprès de l’Ouganda et du Rwanda, pour que la paix revienne à l’Est de la RDC. Il a soutenu que l’Afrique ne peut plus continuer à être déstabilisée par des africains.

Selon lui, les populations de Masisi et de Rutshuru seront heureuses de voir enfin la paix pointer à l’horizon. « Dans cette guerre, ni le Rwanda ni l’Ouganda ni la RDC n’en sortira vainqueur. Nous ne compterons que les morts malheureusement. C’est ça qui fait reculer l’Afrique », a lancé Vital Kamerhe.

« C’est pourquoi je lance un appel pathétique à tous les chefs d’Etat africains présents à ce sommet et aux leaders saoudiens, d’user de leur influence auprès de l’Ouganda et du Rwanda, pour que la paix revienne à l’Est de la RDC et qu’ensemble nous fassions de la région des Grands lacs, non pas une partie de guerre mais un lieu de développement », a-t-il plaidé .

Profitant de sa tribune, le ministre de l’Economie a rappelé à l’assistance la vision du Président Félix Tshisekedi celle de « prospérer et se développer ensemble ». A cet égard, il a appelé à la cessation immédiate de la guerre qui a déjà fait plus de 10 millions de morts depuis 1996, dans l’Est de la RDC.

Gloire MALUMBA