Conflit Teke-Yaka: 63 assailants Mobondo condamnés à 20 ans de servitude pénale

IMG-20230720-WA0084

Arrêtés à Kenge dans la province du Kwango par les soldats de la 11e région militaire garnison de Kikwit et traduits en justice, 63 miliciens mobondo ont été condamnés à 20 ans de servitude pénale le mercredi 19 juillet, par le tribunal militaire de garnison de Kikwit, Kwilu et Kwango qui siégeait en matière répressive au premier degré en chambre foraine, en procédure de flagrance. Ce assaillants arrêtés au nombre 79 étaient poursuivis notamment l’assassinat et le mouvement insurrectionnel.

Un seul a été condamné à mort pour le meurtre du colonel Bienvenu Kabwe en mai dernier à Bashongo au Kwango, lors de l’attaque contre ce village par la milice Mobondo. Il s’agit de Mawensi Mulopo.

D’après les sources proches du dossier relayées par la radio Okapi, au moins 15 prévenus ont été acquittés par le tribunal militaire faute de preuve.

Le groupe armé « Mobondo » est né du conflit qui oppose Teke et Yaka, parti de litiges fonciers, qui a déjà fait au moins 300 morts en moins d’un an, selon Human Rights Watch.

Vendredi lors de la réunion ministérielle, le vice-ministre de la Défense a affirmé que les forces armées ont intensifié la traque des Mobondo suivant « une approche multidimensionnelle en vue de restaurer définitivement la paix et de rétablir l’autorité de l’État ». Il a rassuré que les dernières nouvelles enregistrées sur terrain sont bonnes. Les FARDC ont récemment capturé plusieurs rebelles dans une embuscade tendue à l’armée.

Dans ce cadre, l’attaque de la position des FARDC au poste du Pont Kwango en date du 3 juillet s’est soldée par la capture de 19 combattants et la récupération de 12 fusils calibre 12 et de 08 machettes.

Dans le même volet, en province de Maï-Ndombe, les éléments du Groupe d’Intervention Mobile ont mis la main, le 23 juin, sur Kafuti Badimilwana, alias Américain, leader des assaillants Mobondo dans la localité Kimpana, en secteur de Wamba.

Le gouvernement ajoute que plusieurs d’autres ont été capturés. En même temps , l’armée a récupéré des effets appartenant aux rebelles en territoire de Kwamouth précisément dans les localités de Kinsele et Masiambio ainsi qu’au village Ibali sur le fleuve Congo.

Carmel NDEO