Kasaï oriental : l’épée de Damoclès sur la tête du président de l’assemblée provinciale

IMG-20230710-WA0052

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental n’est plus en odeur de sainteté avec les élus locaux.

Anthanase Kabongo Malembongo est accusé d’« incompétence notoire » dans l’exercice de ses fonctions à la tête de cet organe délibérant de la province du Kasaï oriental.

Dans d’une lettre publiée ce lundi 10 juillet, une dizaine des députés provinciaux du Kasaï Oriental disent avoir retiré leur confiance au Président Kabongo Malembongo pour plusieurs griefs notamment; le mauvais fonctionnement de l’administration de l’Assemblée provinciale à travers le recrutement du personnel en violation des textes, le détournement et affectations irrégulières des émoluments des députés provinciaux et des fonds alloués au personnel de l’organe délibérant.

« Nous, députés provinciaux signataires de la présente déclarons retirer notre confiance au collègue mis en cause pour plusieurs griefs notamment le mauvais fonctionnement de l’administration de l’assemblée provinciale à travers le recrutement du personnel en violation des textes ; prise d’engagement pour le compte de l’Assemblée provinciale et sans en faire rapport à la plénière notamment en achetant un mini bus de l’Assemblée provinciale en violation de l’Édit relatif aux marchés publics d’intérêt provincial et local ; refus de donner connaissances à l’assemblée provinciale des messages, lettres et autres envois qui la concernent ; enfin non respect des droits des députés et manque de considération à leur égard », peut on lire dans cette lettre.

Par ailleurs, les députés provinciaux exigent notamment la mise à l’écart d’Anthanase Kabongo du bureau de l’Assemblée provinciale, la mise en place d’une commission pour constater ses fautes graves et son remplacement ainsi que la convocation d’une session extraordinaire par le vice-président pour examiner les matières non terminées au cours de la session de mars 2023.

Pierre kabakila