RDC : première visite du nouveau chef d’armée de la MONUSCO en Ituri

IMG-20230524-WA0030

Le nouveau commandant de la force de la MONUSCO en RDC, le Lieutenant Général Miranda Filho séjourne pour la première fois à Bunia, chef-lieu de l’Ituri, province troublée par les théâtres de massacres et violences en série par les groupes armés.

Aussitôt arrivé, le nouveau chef d’armée de la mission onusienne en RDC a été reçu en audience par le Gouverneur militaire, le Lieutenant Général Luboya N’kashama entouré des membres du comité provincial de sécurité.

Se confiant à l’Agence de Presse Congolaise au sortir de la dite réunion de travail avec les autorités provinciales, le Général Miranda Filho a affirmé que sa mission en Ituri s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la MONUSCO et les FARDC dans les opérations conjointes dont l’objectif est de protéger la population civile.

« J’aimerais assurer la sécurité de la population, mais présentement je ne peux pas dire exactement ce que nous allons faire pendant les opérations. Cependant, la coopération entre les FARDC et la MONUSCO est bonne, nous sommes en phase de transition pour laisser aux FARDC la capacité de poursuivre les opérations après notre départ », a fait savoir le Général Miranda Filho.

De son côté, le Gouverneur Militaire et aussi bien Commandant des opérations en Ituri, le Lieutenant Général Luboya N’kashama estime que son attente dans les opérations militaires conjointes avec la MONUSCO a toujours été bonne, avant de saluer la visite du nouveau commandant de la MONUSCO pour mener ensemble les opérations futures contre ceux qui continuent à prendre les armes notamment tous les groupes armés confondus.

« Nous allons reprendre avec les opérations, car il y a eu un temps où les opérations ont été arrêtées en privilégiant l’approche non militaire à travers les dialogues intercommunautaires pour que les groupes armés cessent des attaques dirigées contre les populations civiles. Nous avons mis les points sur les i pour reprendre les opérations et combattre tous les groupes armés locaux et étrangers », a-t-il soutenu.

Il a, par ailleurs, souligné que le dialogue intracommunautaire déjà annoncé, sera organisé cette fois-ci en territoire d’Aru, du fait que ce n’est pas tous les ituriens qui aiment la guerre, et ce sera aussi un exemple pour montrer aux autres comment les gens vivent en paix là-bas enfin qu’ils adoptent ce mode de vie.

« Nous avons parlé aussi des opérations militaires après le départ de la MONUSCO, nous sommes en train d’anticiper pour qu’on ne soit pas pris au dépourvu après le départ de la MONUSCO, car nous sommes déjà dans la phase de la transition », a précisé le chef de l’exécutif provincial militaire de l’Ituri.

À en croire l’ACP, le nouveau commandant de la force de la MONUSCO en RDC prévoit dans son agenda la visite des troupes ougandaises déployées au sud Irumu dans le cadre de la mutualisation des forces pour la traque des ADF/MTM.

Le nouveau commandant de la force de la MONUSCO en RDC est de nationalité brésilienne et remplace à ce poste son prédécesseur le Lieutenant Général Da Costa.

Serge SINDANI