RDC: Après sa démission comme gouverneur du Lualaba, Richard Muyej disposé à affronter la justice

IMG-20230111-WA0017

En démêlé avec la justice notamment pour une affaire de détournement de fonds publics, le Gouverneur démissionnaire de la province du Lualaba Richard Muyej se dit disposé à affronter l’instruction du dossier le mettant en cause.

À l’en croire, le dossier se poursuit normalement. « Je suis serein. Je vais répondre à différentes invitations. Et je suis prêt. Je suis un homme politique et je me prépare à tout», a répondu Richard Muyej sur la radio onusienne en RDC.

Pour motiver sa démission, Richard Muyej a rappelé qu’il ne sait gérer sa province depuis deux ans étant dans la capitale Kinshasa à 2000 Km du Lualaba.

« Ça fait deux ans que je suis loin de ma province. Deux ans que ma province tâtonne. Deux ans que ma province peine à soutenir l’élan de relance. J’estime qu’il était temps que j’arrête. Je ne sais pas exercer mes fonctions à 2000 Km de ma province», a-t-il expliqué.

À travers sa démission, Richard Muyej dit vouloir donner la chance à la gouvernance de retrouver la légitimité à travers des élections libres et transparentes.

« Qu’enfin, les bases de relance soient consolidées. Je ne voudrais pas être l’obstacle au développement à une province que j’aime beaucoup. Donc, c’est en toute liberté que j’ai déposé ma démission», a-t-il martelé.

Pour rappel, mardi 10 janvier 2023, le Gouverneur du Lualaba Richard Muyej a transmis sa lettre de démission au Président de la République Félix Tshisekedi par le biais du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur Daniel Aselo.

Cette démission de Richard Muyej est intervenue deux ans après sa rétention à Kinshasa loin du Lualaba.

En effet, se fondant sur les conclusions des observations de l’Inspection Générale des Finances (IGF) après sa mission de contrôle, l’organe délibérant du Lualaba avait décidé en septembre 2021, de mettre en accusation le Gouverneur Richard Muyej. Il lui a été reproché le détournement de plus de 369 millions de dollars américains, fonds décaissés sans justificatifs.

Parti dans la capitale congolaise peu avant la conférence des Gouverneurs tenue en décembre 2020, Richard Muyej n’est plus revenu depuis dans sa province. Il a été autorisé à se rendre en Afrique du Sud pour des soins médicaux pour la première fois en avril 2021 avant de revenir au pays, puis est reparti quelque temps après en contrôle médical avant de retourner à nouveau à Kinshasa et y être retenu depuis lors.

Junior Ngandu