RDC : Vers des enquêtes sur le massacre de Kishishe

IMG-20221203-WA0024

Au cours de son intervention, lors du conseil des ministres de ce vendredi, le Président de la République a instruit la ministre d’Etat, ministre de la Justice, Rose Mutombo, de diligenter sans délai une enquête au niveau interne et d’œuvrer dans ce sens au niveau international pour faire la lumière sur le massacre de Kishishe.

« Le Président de la République a instruit la ministre d’Etat, ministre de la justice d’ouvrir sans délai les enquêtes interne et d’œuvrer dans le même temps sur l’ouverture d’une enquête internationale afin de faire la lumière sur ces crimes », a dit Patrick Muyaya lors de la lecture du compte rendu du conseil des ministres.

Bien avant d’instruire la garde des sceaux, Félix Tshisekedi a dénoncé les massacres perpétrés par les terroriste du M23 contre une centaine de compatriotes à Kishishe dans le territoire de Rutshuru.

« Le Président de la République a dénoncé dans les termes le plus ferme le massacre contre une centaine de compatriotes à Kishishe dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, victimes de la barbarie des terroristes du M23 et des éléments de l’armée Rwandaise ».

Félix Tshisekedi indique qu’il s’agit d’une preuve supplémentaire des atrocités de ces terroristes du M23.

« Ce drame est une preuve supplémentaire des atrocités de ces terroristes qui excédaient déjà dans la violation de droits de l’homme », rencherit Patrick Muyaya.

C’est en leur mémoire, que le Président Tshisekedi a instruit le gouvernement à décréter trois jours de deuil national à dater de ce samedi 3 décembre. Par ailleurs, le Félix Tshisekedi a encouragé, le Premier Ministre et les autres ministres concernés de prendre des dispositions qui s’imposent afin d’apporter l’aide humanitaire à ces populations affligées.

David Mukendi