La population du Lualaba manifeste à son tour pour soutenir les FARDC et dire non à l’agression rwandaise via le M23

IMG-20221120-WA0012

Dans la ville de Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, les forces politiques et sociales ont envahi les rues ce samedi 17 novembre 2022. L’objectif de cette mobilisation, c’est soutenir les forces armées de la RDC au front contre les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda.

Avec à sa tête Fifi Masuka Saini Gouverneure ad-intérim du Lualaba, la population a exprimé le soutien aux FARDC et au Président de République Felix Tshisekedi face à la guerre dont est victime la RDC dans sa partie Est.

«Alors que nous ne cessons de prier Dieu, le Très Haut, pour qu’il vienne en aide à notre cher et beau Pays, la République Démocratique du Congo et qu’Il accompagne Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, son cher fils, dans cette démarche de restauration de la Paix à l’Est, nous venons, dans ce contexte particulier, transmettre nos compassions à toutes les familles en souffrance dans le territoire de Rutshuru», a déclaré Fifi Masuka.

L’occasion faisant le larron, la Gouverneure ad-intérim du Lualaba a invité les jeunes de sa province à s’enrôler dans l’armée pour défendre la mère patrie.

«Nous invitons tous les jeunes Lualabais ayant cette vocation à répondre massivement à l’appel du Chef de l’Etat et à s’enrôler le plus tôt possible dans l’armée en vue d’être à même de participer dans ce combat après la formation», a-t-elle lancé.

« Nous continuons à croire qu’avec vous et avec notre Dieu la victoire est certaine. Nous invitons le peuple lualabais à s’inscrire dans cette démarche de solidarité nationale dont a fait mention le Président Tshisekedi.

Comme nous l’avons déjà fait auparavant, unissons-nous encore cette fois-ci et apportons de l’aide à nos frères et sœurs congolais qui vivent des atrocités imposées par les ennemis de notre République», a dit Fifi Masuka.

Junior Ngandu