PUBLICITÉ

Nord-Kivu: Un mouvement de la population signalée à Supa-Kalau, au lendemain d’une incursion ayant fait 7 morts

Une attaque des rebelles Ougandais d’Allied Démocratic Forces (ADF) a ciblé l’agglomération de Supa-Kalau située dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), la nuit du samedi à ce dimanche 31 Juillet 2022.

Au cours de leur forfait, ces assaillants ont tué à la machette sept civils. Ils ont aussi pillé plusieurs objets de grandes valeurs, renseigne Meleki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise dans le secteur de Rwenzori.

« Sept civils dont une femme abattus sauvagement par des hommes armés assimilés aux ADF la nuit du samedi à ce dimanche 31 juillet à Supa-Kalau. Des chèvres et d’autres biens de la population ont également été pillés par ces sanguinaires qui ont opéré sans inquiétude », a-t-il déclaré.

La même source décrie la passivité des éléments FARDC qui, dore-et-déjà était alerté sur la présence de ces hommes armés.

« Avant cette incursion des rumeurs circulaient dans la zone après l’incursion ratée des ADF à Rwangoma la fois dernière mais hélas ! Des dispositions n’ont pas été prises pour sécuriser cette population victime de ce nouveau massacre et malgré la demande de la population aux forces de défense à faire l’offensive rien de rassurant n’a été appliqué dans ce sens », regrette Meleki Mulala.

Cette situation a été à la base du déplacement de la population qui préfère prendre d’autres directions craignant pour leur sécurité. Plusieurs se sont réfugiées dans leurs familles d’accueil en ville de Beni.

Les ADF sont auteurs des plusieurs crimes commis dans le territoire de Beni. Malgré les multiples opérations mises en place pour endiguer ces rebelles, les civils continuent à subir la lourdeur de la violence.

Azarias Mokonzi/Beni

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU