PUBLICITÉ

Situation politique du pays : Le Centre dénonce « le retour en force des manœuvres politiciennes menées par des acteurs politiques en quête de sensationnel »

Suivant avec « effarement » la situation politique qui prévaut ces derniers jours en République démocratique du Congo, le regroupement politique de l’ancien ministre de l’industrie Germain Kambinga, Le Centre, dénonce « le retour en force des manœuvres politiciennes menées par des acteurs politiques en quête de sensationnel, partisans de la politique spectacle et qui ont réussi par leur médiocrité à dégrader la qualité de la classe politique congolaise, aussi bien dans son organisation que dans son imaginaire ».

Dans ce communiqué signé par son porte-parole Dr Rodrigue Muamba, Le Centre s’insurge contre « ces politiciens inconscients excellent dans la trouvaille de nouvelles pirouettes caractéristiques d’hommes politiques dénués de tout patriotisme et peu conscients des véritables défis auxquels notre pays doit faire face, en ce moment où il est agressé et occupé par le régime du Rwanda et les M23 ».

« LE CENTRE appelle le peuple congolais à ne prêter aucune attention à ces distractions qui les détournent de l’essentiel ; la menace existentielle que constitue l’agression rwandaise, et de nombreux défis de société qui devraient occuper la totale attention de la classe politique. LE CENTRE note également les efforts entrepris par le Président de l’Assemblée Nationale, qui dans le cadre de la diplomatie parlementaire, fait preuve d’activisme en vue de trouver une issue favorable à ce drame », lit-on.

La famille politique de Germain Kambinga appelle Félix Tshisekedi, en sa qualité de Chef de l’Etat et Commandant suprême des forces armées, à continuer à fournir tous les efforts possibles de mobilisation tous azimuts du peuple congolais et des institutions nationales et internationales, afin de mettre un terme au calvaire de nos compatriotes victimes des atrocités dues à l’insécurité causée par les groupes armés et spécialement par l’agression rwandaise.

Dans la même foulée, Le CENTRE en appelle à sa sagesse, en vue qu’il oriente le débat politique via la chambre basse du parlement, vers la quête de l’unité et la cohésion des congolais autour de la question de la guerre d’agression nous imposée par le régime rwandais, à l’image de son discours à la 51ème assemblée plénière du forum parlementaire de la SADC en Tanzanie.

LE CENTRE lance enfin un message de solidarité et de compassion aux victimes des atrocités dues à la guerre d’agression rwandaise, ainsi qu’à nos vaillants FARDC pour leur engagement dans la défense patriotique de notre territoire national. Le peuple est au centre.

Stéphie MUKINZI M

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU