PUBLICITÉ

RDC : La Belgique se dit préoccupée du regain de tension dans l’Est du pays

La consule générale de la Belgique à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, Hilde Van Inthoudt a, en marge de la célébration de la fête nationale belge le jeudi dernier, laissé entendre que la Belgique est préoccupée du regain de tension dans la partie Est du pays.

Elle a, dans son discours, assuré que la diplomatie belge s’active au quotidien pour que les conflits qui saignent les Kivu soient au sommet de l’agenda de l’Union européenne et des Nations Unies, avant d’ajouter que la Belgique œuvrera toujours, avec conviction et persévérance, à ce qu’une solution diplomatique soit trouvée, dans le respect des principes fondamentaux que sont l’intégrité territoriale et la souveraineté.

Dans ces démarches, précise-t-elle, s’ajoutent au soutien financier de son pays à la MONUSCO, l’appui bilatéral aux FARDC, au projet de coopération qui a été confié à la Belgique pour la réforme de la Police.

À en croire l’ACP, Hilde Van Inthoudt est revenue sur la déclaration du Roi des Belges Philippe à l’Université de Lubumbashi faite le 10 juin dernier lors de son passage dans cette ville, selon laquelle «il n’y a pas de développement sans paix, et il n’y a paix sans développement. La Belgique est à vos côtés pour relever ces défis», avant d’affirmer à ce sujet que la nouvelle dynamique qui a été lancée pourra contribuer à cet objectif.

Pour elle, la visite de sept jours en RDC de leur Majesté la Reine Mathilde et le Roi Philippe, sur invitation du Chef de l’État Félix Tshisekedi, était le symbole par excellence de la volonté partagée de consolider les relations entre la RDC et la Belgique.

Selon la Consule générale, ce voyage du Roi Philippe, en effet, était la preuve que les deux pays entretiennent, aujourd’hui, une relation mature, apte à regarder l’histoire commune avec lucidité et responsabilité, mais aussi et surtout, qu’il existe une volonté partagée, tant au plus haut niveau de l’État que dans les deux sociétés de regarder ensemble vers l’avenir.

La même source indique que Hilde Van Inthoudt a salué le réchauffement sensible des relations entre les deux pays qui, depuis trois ans, ont renoué le fil de leur ancienne amitié marquée par des réalisations concrètes en faveur de la RDC, notamment la réouverture du consulat général au Katanga.

À cet sujet, apprend POLITICO.CD à l’ACP, la Consule générale, Hilde Van Inthoudt a énuméré les différents chantiers bilatéraux qui ont été lancés tels que la reprise de la coopération militaire, le soutien à la formation et l’accession au marché de l’emploi des jeunes, une mission économique belge qui a séjourné à Kinshasa en mars dernier ainsi que la restitution à la RDC de la dépouille du héros national Patrice Emery Lumumba.

Il y a lieu de noter que le Gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula a parti à cette célébration de la fête nationale belge qui a été ponctuée par la conférence de presse à Lubumbashi tablée sur le soutien de la Belgique à la RDC sur les plans diplomatique, militaire et social.

Christian Okende & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU