PUBLICITÉ

21ème conférence de la CEEAC à Kinshasa : La Commission présente une note sur la définition opératoire d’une « agression extérieure »

Kinshasa, capitale de la RDC, abrite ce lundi 25 juillet 2022, la 21ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC). D’après la cellule de communication du Président congolais, Félix Tshisekedi, la Commission présente une note sur la définition opératoire du terme « agression extérieure » notamment toutes ses variantes, acceptable par tous les États membres de la CEEAC.

Au cours de ces assises, la Commission devra présenter le rapport d’activités au premier semestre 2022 ainsi qu’un rapport sur l’évolution de la situation politique et sécuritaire dans la région depuis la 20ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC (CCEG/CEEAC).

Concernant le rapport d’activités de la Commission au premier semestre 2022, il sera question de présenter les résultats obtenus au premier semestre 2022 dans la mise en place du Plan d’Action Prioritaires (PAP) de la CEEAC adopté par la 20ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement.

La Commission présente également les difficultés éprouvées telles que l’insuffisance des ressources financières nécessaires à la mise en application des décisions des Chefs d’État et de Gouvernement notamment le recrutement des trente-six (36) nouveaux personnels de la Commission autorisés par la 20ème session ordinaire.

En ce qui concerne la situation politique et sécuritaire de la région, la Commission de la Commission soumettra un rapport sur l’évolution de la situation politique et sécuritaire dans la région depuis la 20ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC (CCEG/CEEAC), organisée le 19 janvier 2022 à Kintélé au Congo.

« Tous les États membres seront invités à présenter leurs états de situation politique et sécuritaire en complément du rapport présenté par la Commission. La Commission présentera également l’état de mise en œuvre des recommandations de la deuxième réunion extraordinaire des Ministres du Comité technique spécialisé sur la défense, la sureté et la sécurité, tenue à Kinshasa en avril 2022 qui a instruit la Commission de se saisir de cette situation en tant « qu’urgence sécuritaire et humanitaire » et de formuler une réponse à présenter à la prochaine CTSDSS, conformément aux instructions de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC tenue le 19 janvier 2022 à Kintélé, République du Congo. », rapporte l’équipe de communication de la présidence de la RDC.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU