PUBLICITÉ

Ituri : des accrochages entre les miliciens de la FRPI et du FPIC font près de 20 morts à Tulabo

Des affrontements entre les miliciens de la Force de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) et ceux du Front Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC) ont causé la mort de près de vingt (20) personnes. Selon les sources locales, ces affrontements se sont déroulés vendredi 22 juillet 2022 au village Tulabo dans le territoire d’Irumu en Ituri.

Les sources sécuritaires locales précisent que ce bilan reste provisoire puisque les corps sont ramassés au fur et à mesure que la fouille continue sur le terrain de ces combats.

« Les miliciens de FPIC et ceux de la FRPI se disputent le contrôle d’une carrière minière dans la zone », indiquent les mêmes sources.

En effet, les miliciens de ces deux groupes rivaux s’accusent mutuellement de vols de bétails dans la région de Tulabo, et ce, depuis une semaine, apprend-on.

« C’est quand le FPIC a voulu prendre le contrôle total d’une carrière minière que ce conflit s’est aggravé entre ces deux groupes armés. Nœud des disputes avec la FRPI.

Les deux groupes armés se sont alors livrés à des affrontements toute la journée de vendredi à Tulabo entre les chefferies de Walendu Bindi et Andisoma.

Ces accrochages ont continué jusque à la nuit de vendredi à ce samedi 23 juillet.

Selon des nombreuses sources dignes de confiance, neuf (9) corps des miliciens du FPIC ont été ramassés vers Tulabo ce samedi matin.

Dans le camp de la FRPI, près de dix (10) miliciens ont été tués parmi lesquels figure l’un de ses leaders bien connu dans la région de Bavi, moteur connu sous le nom de Mandere, rapportent les sources sur place.

D’après les sources coutumières dans la zone, plusieurs éléments de la FRPI blessés seraient admis à des structures médicales de Walendu Bindi.

De son côté, le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, invite ces deux milices à cesser le feu.

Il leur demande notamment d’attendre le début effectif du programme de DDRC-S, Démobilisation, désarmement et réinsertion sociale et communautaire.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU