PUBLICITÉ

La RDC s’apprête à recevoir 15 mille congolais réfugiés volontaires d’Angola

La province du Kasaï attend recevoir le deuxième lot de l’opération du rapatriement de 15.000 (quinze mille) Congolais réfugiés volontaires d’Angola après la réouverture de la frontière de Kamako le 16 juillet dernier, a annoncé le gouverneur de province, Dieudonné Pieme, au cours d’un point de presse tenu vendredi au gouvernorat.

D’après lui, ces Congolais, réunis dans le camp de Dundo dans la province angolaise de Lunda Norte par le HCR, vont tous sortir par la porte frontalière congolo-angolaise de Kamako, où deux sites de transit ont été aménagés et un centre d’accueil à Tshikapa.

« Ils ont accepté de retourner au pays en dignité et sécurité, ils étaient contraints de fuir la région du Kasaï entre 2016 et 2018 suite aux atrocités de la milice Kamuina Nsapu, d’où il mérite notre attention », a indiqué le gouverneur Pieme, avant d’ajouter que « nous sommes appelés à les aider pour faciliter leur intégration sociale, mais surtout enlever la peur des atrocités vécues qui sont encore fraîches dans leurs mémoires ».

Le rapatriement volontaire est la résultante de l’accord tripartite signé à Luanda, en Angola, le 23 août 2019 entre le HCR et les deux gouvernements congolais et angolais, signale-t-on.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU