PUBLICITÉ

Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEEAC à Kinshasa, les questions de défense et de sécurité au rendez-vous

Les questions de défense et de sécurité seront au menu de la XXIème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), convoquée à Kinshasa le 25 juillet prochain, par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de Président en exercice de cette organisation sous-régionale.

En prélude à cet évènement, trois grandes rencontres ont déjà réuni les ministres du Comité technique spécialisé Défense, sureté et sécurité et du Conseil de paix et de sécurité (COPAX) de l’Afrique Centrale, les experts attitrés du COPAX, les chefs d’état-major généraux, commandants en chef, directeurs généraux de police et gendarmerie, hauts fonctionnaires des ministères du COPAX, ainsi que des hauts cadres du secteur sécurité.

Lesdites rencontres avaient pour but de statuer sur les questions sécuritaires majeures et formuler des propositions aux Chefs d’Etat et de gouvernement.

Parmi les questions qui ont fait l’objet des échanges et débats au cours de ces trois rencontres, on peut citer notamment, l’arrimage des textes de la Force multinationale de l’Afrique centrale (FOMAC) et de la structure de l’Etat-major (EMR) au Traité révisé et autres textes légaux révisés tels que le protocole relatif au COPAX, le cadre organique de la Commission et le statut du personnel; l’examen du projet d’organigramme de l’Etat-major régional complémentaire au cadre organique approuvé par la réforme institutionnelle de la CEEAC; l’examen de la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale et l’esquisse de définition du terme « agression extérieure » et de toutes ses variantes.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU