PUBLICITÉ

RDC: Accusé d’enrichissement illicite, Kabund affirme être bénéficiaire du train de vie excessif des institutions

Jean-Marc Kabund a répliqué aux allégations du Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya qui l’accuse de s’être illicitement enrichi.

En effet, au cours d’un face-à-face avec la presse le mercredi 20 juillet dernier à Kinshasa, le SG de l’UDPS qui clarifiait les raisons de l’expulsion de JM Kabund du parti, a affirmé que, l’ancien bras droit du chef de l’État Félix Tshisekedi aurait détourné plusieurs millions issus de la vente des cartes de membres du parti et des cotisations et aurait aussi ravi des carrés miniers aux paisibles citoyens.

D’après Augustin, c’est avec ces biens mal acquis que Kabund aurait construit des villas, une école de 350.000$ au bout d’une année du mandat à l’Assemblée nationale.

« Jean-Marc Kabund, député national élu sur la liste de l’UDPS, ancien secrétaire général a.i du parti, récemment exclu pour, entre autres, détournement de plusieurs millions de cartes des membres et des cotisations, agression d’un élément de la Garde républicaine ainsi que monnayage des postes de responsabilité destinés à l’UDPS », a-t-il révélé.

En réponse, Jean-Marc Kabund reconnaît qu’il est bénéficiaire du train de vie excessif de l’assemblée nationale, l’une des institutions budgétivores de la RDC.

« C’est une bêtise humaine que de parler des histoires comme ça. tout le monde sait que ce pays, un député national au bout d’un mandat, il ne peut pas manquer de se construire des maisons. N’ai-je pas dénoncé le train de vie excessif des institutions? Mais l’assemblée nationale est l’une de ces institutions les plus budgétivores, j’en faisais partie et je bénéficiais de ce train de vie quoi de plus normal que je puisse construire une maison où j’habite avec ma famille », a-t-il affirmé.

Prenant le taureau par les cornes, Jean-Marc Kabund accuse à son tour les gouvernants du régime au pouvoir de détournement de plusieurs centaines de millions de dollars américains qui quitteraient à l’en croire, le pays dans des Jets privés et logés dans des paradis fiscaux.

« Je parle des détournements. Les gens doivent comprendre que ce n’est pas une maison, c’est des centaines de millions de dollars placés dans les paradis fiscaux, dans les multinationales, il y’a des espèces sonnantes qui quittent le pays dans des Jets privés, on doit comparer avec ma petite maison dans le faubourg de Kinshasa », a-t-il lâché.

Pour Jean-Marc Kabund, les propos de son ancien collaborateur démontrent clairement la panique et la peur qu’ils expriment en disant des choses, qui selon lui, ne tiennent pas debout.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU