PUBLICITÉ

EPST: le gouvernement réajuste à hauteur de 67%, la prime de la gratuité accordée aux enseignants des écoles publiques primaires

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a décidé d’augmenter jusqu’à hauteur de 67%, la prime dite de la gratuité accordée aux 372.900 enseignants des écoles publiques primaires et ce, dès la paie du mois de juillet 2022. L’annonce a été faite ce vendredi 22 juillet par le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi.

Dans son communiqué, Tony Mwaba explique que cette décision se conforme aux engagements pris par le gouvernement dans l’addendum au protocole d’accord de Bibwa issu de la commission paritaire Gouvernement Banc syndical de l’EPST et signé le 19 novembre 2021 à Mbwela Lodge/Kisantu et à l’instruction du Président de la République, Félix Tshisekedi.

« Le Gouvernement de la République a décidé de réajuster à hauteur de 67%, la prime de la gratuité accordée aux 372.900 enseignants des écoles publiques primaires et ce, dès la paie du mois de juillet 2022 », a annoncé le ministre de tutelle.

C’est depuis le début de 2022 que le gouvernement s’est engage à payer, la prime de la gratuité de l’enseignement de base, en plus de la prime de transport et de loyer pour les enseignants des grandes villes ainsi que la prime de brousse de 75 000 FC (37 USD) pour les enseignants des territoires, tel que convenu dans les accords de Bibwa

La mise en œuvre de la gratuité de l’Enseignement primaire, prévue par la constitution de la RDC,  a été décrétée en 2019. Il s’agit de la suppression définitive et totale des frais scolaires pour les classes du cycle primaire des établissements publics.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU