PUBLICITÉ

La RDC et l’Afrique du Sud en partenariat pour l’installation d’une usine de montage de véhicules Volvo Marco Polo et Bus Mark à Kinshasa

La signature d’un accord de partenariat entre la République démocratique du Congo (RDC) et la République Sud-africaine (RSA), pour l’installation à Kinshasa d’une usine de montage de véhicules de marque « Volvo Marco Polo et Bus Mark », a été au menu, vendredi à Kinshasa, d’une séance de travail entre le ministre des Transports, voies de communications et de désenclavement, Chérubin Okende Senga, et les responsables de ces entreprises Sud-africaines d’une part, et le ministre Sud-africain des Transports, Benene Fikile Mbalula d’autre part.

Selon un communiqué du ministère des Transports reçu, à l’issue des échanges des vues, la délégation Sud-africaine à laquelle s’est ajouté le directeur général de la Société des transports du Congo (TRANSCO), Chief Tshipamba, a effectué une visite dans les installations de TRANSCO, société qui utilisé les bus de marque « Volvo Marco Polo » pour s’imprégner de l’efficacité de ces engins sur le terrain et son mode d’exploitation pour le transport en commun.

Par ailleurs, outre la question liée à l’installation des usines de montage de véhicules, les deux gouvernements, congolais et Sud-africain, se sont accordés, la même journée de vendredi 15 juillet, à signer un mémorandum de coopération dans le secteur de transports aérien. Le ministre des Transports Chérubin Okende et son homologue Sud-africain Benene Fikile Mbalula qui était accompagné de l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud, Fidèle Mulaja, ont évoqué cette question qui a avait été largement évoquée lors d’une récente visite effectuée par le ministre Okende en Afrique du Sud.

Le ministre sud-africain qui était accompagné à Kinshasa par une délégation de responsables des sociétés sud-africaines du secteur routier et aérien, ont saisi cette opportunité effectuer une visite de l’aéroport international de N’djili, en passant par la tour de contrôle ; aérogare ; le service d’anti-incendie ainsi que la piste de cette plateforme aéroportuaire, ce, en vue d’identifier les besoins réels auxquels est confronté le secteur aérien de la RDC, afin d’ envisager les moyens de les relever à travers l’accord à signer dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

Le directeur général de l’Aviation civile, Jean Tshiunza, et celui de la Régie des voies aériennes (RVA), Alphonse Shungu ont guidé la visite des installations de l’Aéroport international de N’djili, rappelle-t-on.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU