PUBLICITÉ

RDC : L’IBN présente au Gouvernement la plateforme de création et de génération des Codes-À-Barres au préfixe national 605

L’entreprise International Barcodes Network (IBN) a présenté, ce jeudi 14 juillet 2022, au Gouvernement congolais, la plateforme de création et de génération des Codes-À-Barres au préfixe national 605. Ceci, pour mettre en œuvre la stratégie nationale du gouvernement en matière de traçabilité de la production locale et des échanges commerciaux par l’outil Codes-À-Barres.

C’était au cours d’une cérémonie au Ministère du Numérique du Prof. Dr. Désiré-Cashmir Kolongele Eberande, en présence des ministres du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa et celui de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya. Le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku, en mission, s’est fait représenté.

Dans son mot, le patron du numérique de la RDC, le Prof. Dr. Désiré-Cashmir Kolongele, a expliqué la raison de la tenue d’une telle rencontre à l’assistance. « Nous sommes réunis aujourd’hui, pour donner suite à une assignation de notre gouvernement qui, comme vous le savez sous le leadership du Premier Ministre Sama Lukonde, le Gouvernement de la République s’était donné la mission et la tâche de traduire la vision de SE Monsieur le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui avait, le premier, lorsqu’il était arrivé au pouvoir, décider de faire du Numérique un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et progrès social. Pour cela, nous avons le Plan de Transformation Numérique de la RDC (PTNRDC) qui a été élaboré, adopté par le gouvernement et présenté devant la représentation nationale en termes de programme de transformation numérique de notre pays”.

Et d’indiquer : “Plusieurs projets ont été retenus par le Gouvernement de la république entre autres il y a notamment le projet sur la traçabilité de tout ce qui est production des biens et services nationaux. Et pour cela, il avait été donné mission de pouvoir travailler ensemble en tant que Gouvernement, le Ministère du numérique et tous les ministères sectoriels qui sont concernés par cette problématique liée à la traçabilité et à rendre compte de notre population[…]”

Après cela, la délégation d’IBN a présenté la Plateforme Nationale de Création et Génération des Codes-À-Barres au Préfixe Nationale « 605 », aux membres du Gouvernement présents dans la salle de réunion du Ministère du Numérique. Et un test de création du Code-À-Barres Congolais a lancé.

Au sortir de cette rencontre, le Porte-parole du gouvernement a déclaré qu’ils ont été édifiés par cette présentation et attendent l’implémentation de cette technologie de traçabilité. « Vous savez que le ministère du Numérique, c’est parmi les ministères d’innovations qui a été créé dans le gouvernement parce qu’avant, il n’existait pas une administration ni un ministère qui s’occupait de cette question, parce que le Président de la République a fait du numérique un levier important qui va nous permettre d’avancer vers le développement”, renseigne-t-il.

Aujourd’hui, poursuit Patrick Muyaya, nous sommes venus voir comment va s’implémenter le Code-à-Barres souvent dit “code barré” (apposé) sur les produits. Aujourd’hui, fait-il savoir, le ministre du numérique s’apprête à signer un contrat avec une société internationale (IBN) qui est spécialiste dans la génération de ce code qui permet d’assurer la traçabilité des produits venant de la République Démocratique du Congo, de ce que nous produisons et qui peut aussi permettre d’avoir une vue à ce que nous exportons, sur ce que nous recevons. C’était le sens, dit-il, de la réunion.

« Je pense qu’avec mon collègue du Commerce Extérieur qui est concerné, parce qu’il s’agit aussi de faire le contrôle des produits qui sont ici, nous avons été édifiés et nous espérons que très rapidement cette technologie se mettra en place parce qu’elle va nécessiter dans sa mise en œuvre l’implication sectorielle de beaucoup de ministères et de beaucoup de secteurs pour être sûr que chaque produit qui sortira de la République Démocratique du Congo sera authentifié ou labellisé avec le Code-à-Barres qui commence par 605”, chute le porte-parole du Gouvernement.

À la fin de cette cérémonie, le Gouvernement a signé un Protocole d’accord qui, dans les prochains jours, va réunir une Commission interministérielle dans l’objectif d’assurer la coordination nationale de toutes les actions opérationnelles de ce projet. Cette Stratégie de traçabilité est la résultante d’intenses travaux d’experts des institutions, des ministères sectoriels et des services spécialisés, qui se sont tenus à Kinshasa pendant 3 jours et avaient été adoptés en conseil des Ministres en Avril dernier.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU