PUBLICITÉ

Beni : Une attaque des ADF fait 5 morts à Rwangoma

Des hommes armés assimilés aux rebelles Ougandais d’Allied Démocratic Forces (ADF) ont signé une attaque sanglante la nuit du mardi à ce mercredi 13 juillet 2022 dans la cellule Kithahomba, située dans le quartier Rwangoma, en ville de Beni (Nord-Kivu).

Le bilan provisoire de cette attaque fait état de 5 personnes tuées et plusieurs autres blessées. Nos sources sur place renseignent que les rebelles sont venus du côté de Rizeri. C’est un élément FARDC qui a alerté les civils par des cris, fait savoir à POLITICO.CD un rescapé.

« C’est un élément FARDC qui s’est mis à crier de nous demander de n’est plus sortir car l’ennemi est entré dans la zone. Et s’en est suivi des coups des balles, malheureusement 5 personnes parmi nous ont péri dans cette attaque », a-t-il expliqué.

Cette situation a été à la base d’un mouvement de contestation par la population civile qui n’a pas compris comment cette attaque pouvait être enregistrée dans une zone couverte en majorité par les militaires. L’autorité urbaine a tenté de calmer la situation mais avec de difficultés de persuader la population en colère.

Cette attaque a eu lieu non loin d’une position militaire et du quartier Général des FARDC basé à Paida. Ce bilan est encore provisoire.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU