PUBLICITÉ

RDC: Tshisekedi presse son gouvernement de relancer les activités de la SOCIR SA et de l’usine de production des émulsions de bitume

‪En conseil des ministres de ce vendredi 08 juillet, le président de la République, Félix Tshisekedi a rappelé la nécessité et l’urgence de mettre en œuvre sa recommandation formulée à la cinquante quatrième réunion hebdomadaire du conseil des ministres tenue le vendredi 20 mai 2022 relative à la relance des activités de la SOCIR SA et celle de l’usine de production des émulsions de bitume.

En effet, lors de cette réunion, Félix Tshisekedi avait réitéré son souhait de voir son pays se défaire de la dépendance extérieure en terme de la production de bitume, composant important dans le revêtement des axes routiers rappelant que la RDC dispose non seulement de gisements de bitume, mais également des capacités techniques et financières suffisantes pour en produire localement.

Félix Tshisekedi avait ainsi émis le vœu de voir ces richesses valorisées. Cependant, le Chef de l’Etat a déploré le fait que la Société Congolaise des Industries de Raffinage (SOCIR) qui a reçu du gouvernement une unité de production de bitume n’enregistre à ce jour aucune production.

Nonobstant et eu égard aux répercussions de la crise russo-ukrainienne sur l’économie, Félix Tshisekedi a rappelé le caractère obligatoire de recourir aux propres richesses nationales et répondre à certains de besoins prioritaires dans la perspective du lancement du programme de 145 territoires qui nécessitera l’approvisionnement en bitume pour la réalisation des milliers de kilomètres de routes. A cet effet a-t-il martelé, « Il est donc plus qu’urgent de relancer les activités de production de la SOCIR ».

Selon le compte rendu sanctionnant cette réunion hebdomadaire, cette relance devrait permettre à la SOCIR SA de jouer également son rôle non seulement logistique mais surtout d’usine de raffinage du pétrole brut en vue d’assurer l’approvisionnement du marché national en produit pétrolier.‬

‪Ainsi, les deux unités de production des émulsions de bitume neuve, une fois mises en service permettront la fabrication journalière de 1000 tonnes de bitume.

Félix Tshisekedi a chargé la ministre d’Etat, ministre en charge du Portefeuilles, Adèle Kahinda Mayina, d’accélérer le processus devant aboutir à la mise en place d’une commission spéciale composée des délégués des parties prenantes afin d’élaborer l’état de lieu de la relance de cette société incluant la production des bitumes. Un rapport y relatif va être soumis prochainement au Conseil des ministres. ‬

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU