PUBLICITÉ

RDC: Le gouvernement a déboursé près 16 millions USD pour apurer les dettes des ambassades et consulats pour l’exercice 2020-2021

Le Vice-premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula a présenté au Conseil des Ministres, le rapport d’étape sur les initiatives prises et les actions réalisées par le gouvernement dans le but d’insuffler le changement dans la politique extérieure et de relancer la diplomatie sur des bases saines, solides et efficaces.

Dans son intervention, Christophe Lutundula a fait l’exposé de quatre dossiers dont l’apurement du contentieux financier des ambassades et consulats de la République Démocratique du Congo.

En ce qui concerne le dossier relatif à l’apurement du contentieux financier, le chef de la diplomatie congolaise a indiqué qu’excepté pour cinq (5) ambassades qui ont communiqué en retard leurs coordonnées bancaires ou celles de leurs bailleurs, tous les arriérés des loyers des immeubles abritant les services des ambassades et des maisons ou appartements de résidence des diplomates pour les exercices 2020 et 2021 évalués à 10,013 millions USD et 4,078 millions d’euros ont été payés.

Par ailleurs, le Ministre Lutundula a révélé que le gouvernement a déboursé 1,480 millions de francs suisses pour solder la moitié de la dette de la représentation de la RDC à Genève. Cette dette a été accumulée depuis la deuxième République.

Hormis ceux du dernier trimestre 2020 dont le paiement est en cours, a précisé le VPM des Affaires Etrangères, « il n’existe plus d’arriérés des salaires collectifs des diplomates ».

« Depuis le début de cette année, des créances salariales individuelles, datant même de plus de cinq ans, dûment déclarées, vérifiées et transmises pour paiement, ont été honorées », peut-on lire dans le compte rendu du conseil des ministres du vendredi 08 juillet 2022.

« Il a été également amorcé, conformément à la reglementation, le processus de rappel des diplomates ayant presté plus de quatre ans et qui sont remplacés par de nouveaux, les uns à partir de Kinshasa et les autres permutés », a ajouté la même source.

Dans le deuxième rapport, Christophe Lutundula a planché sur le dossier de l’apurement progressif des cotisations dues aux organisations internationales. A ce sujet, il a révélé que ces arriérés ont couté au Trésor public un montant global de 26,627 millions USD.

S’agissant de l’amélioration des conditions de travail dans les ambassades, le patron des Affaires étrangères a renseigné qu’un contrat de fourniture des véhicules à toutes les ambassades de la RDC a été conclu avec un concessionnaire local, dans le respect strict des dispositions de la Loi sur les marchés publics.

« Les treize premières Ambassades recevront chacune, selon le plan de livraison de juillet 2022, trois (3) véhicules », a-t-il précisé avant d’ajouter que le processus de réhabilitation et de réfection des chancelleries et des résidences de certaines ambassades a été lancé et les premiers devis transmis au ministère des Finances pour dispositions.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU