PUBLICITÉ

RDC : Le prix du carburant de nouveau revu à la hausse

Le ministre ad intérim de l’Économie Nationale, Nicolas Kazadi a signé, mercredi 06 juillet des Arrêtés ministériels portant fixation des prix des produits pétroliers dans toutes les Zones d’approvisionnement du pays. Ces Arrêtés sont applicables à partir de ce vendredi 08 juillet courant dans toutes les zones d’approvisionnements de la République Démocratique du Congo.

La nouvelle grille tarifaire du carburant pour la vente à la pompe a été rendue publique ce jeudi 07 juillet par le secrétaire au ministère de l’Economie.

Sur ce, pour les carburants terrestres, le prix d’un litre d’essence dans la zone d’approvisionnement Ouest notamment à Kinshasa est fixé à 2495 franc congolais pendant que le litre de Gasoil revient à 2.485 FC et le Petrole à 2.100 FC.

Pour la Zone Nord, le litre d’essence se négociera à 3 100 FC, le Gazoil à 3.050 FC et le Pétrole à 2.600 FC. Il faut dire qu’il y’a quelques mois avant, il se négociait à 2 845 FC.

Dans la Zone d’approvisionnement Est, le prix d’un litre d’essence est fixé à 3.100 FC, le Gasoil à 3.050 FC et le Pétrole 2.600 FC.

Par ailleurs, la nouvelle griffe tarifaire renseigne que dans la Zone d’approvisionnement Sud, le litre d’essence à la pompe se négociera à 3.145 FC, celui du Gasoil à 3.140 FC alors que le Pétrole reviendra à 2.700 FC.

Il faut signaler que c’est pour la troisième fois dans l’espace de 6 mois que l’instabilité de prix de carburant est observée pour la vente à la pompe.

Mais selon le secrétaire général à l’économie nationale Célestin Twite Yamwembo qui a signé ce document parvenu à POLITICO.CD, ce réajustement des prix est motivé par l’évolution considérable des paramètres de la structure des prix et la nécessité de maintenir l’équilibre du système d’approvisionnement du pays en produits pétroliers.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU