PUBLICITÉ

Tshisekedi et Kagame à Luanda: Un tête-à-tête de tous les enjeux ce mercredi

Le Président de la République démocratique du Congo, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé ce mardi 5 juillet en début de soirée à Luanda, pour participer mercredi 6 juillet au sommet tripartite avec le Président João Lourenço d’Angola et le Président Kagame du Rwanda.

C’est un premier face-à-face entre les deux Chefs d’États, Félix Tshisekedi et Paul Kagame autour de Lourenço, désigné médiateur par l’Union africaine dans la guerre à l’Est de la RDC. Les différentes parties à ce sommet se sont fait accompagner de leurs experts qui devront se réunir après les Chefs d’Etats.

À son arrivée, le Président congolais s’est rendu au palais présidentiel angolais pour un premier entretien avec son homologue Joao Lourenço. Rien n’a filtré sur le contenu de cette première rencontre avant le sommet de mercredi.

Kinshasa accuse Kigali d’appuyer les terroristes du M23 qui ont occupé certaines localités dans la partie Est de la RDC, dont la cité de Bunagana. Le M23 (Mouvement du 23 mars), est une ancienne rébellion qui, défaite en 2013, a repris les armes en fin d’année dernière. Des accusations rejetées par le pouvoir de Kigali.

Les deux dirigeants vont-ils s’offrir la rencontre de la dernière chance ?

Déjà, le communiqué de la présidence angolaise, publié le 1er juin dernier, qui annoncé ce voyage, précisé que ce sommet devrait permettre de « s’occuper de tous les aspects qui peuvent contribuer, de manière cohérente, à promouvoir l’apaisement de la tension qui règne actuellement à la frontière entre le Rwanda et la RDC, et contribuer ainsi au renforcement de la paix dans la sous-région ».

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU