PUBLICITÉ

RDC : Un émissaire du Souverain Pontife chez Tshisekedi

Le Secrétaire d’État du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin, en visite officielle pour trois jours en RDC, a transmis le message du Souverain Pontife au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi qui l’a reçu en audience, samedi, à la cité de l’Union Africaine.

« Je suis envoyé par le Saint Père pour apporter au peuple congolais ses salutations, son affection et sa bénédiction après qu’ il ait reporté son voyage pour raisons de santé », a-t-il dit à l’issue de leur entrevue tout en promettant qu’il visitera la RDC dès que les conditions le lui permettront.

Selon le Cardinal, leurs échanges ont également porté sur la collaboration appelée à se poursuivre entre l’Église catholique et l’État congolais pour le bien-être de sa population , son éducation et sa santé, sans oublier de parler du conflit armé dans l’Est de la RDC et d’explorer des voies et moyens pour des solutions idoines à cette situation .

Hormis sa propre délégation, le Secrétaire d ‘ État du Vatican était conduit à la cité de l ‘ Union Africaine par le vice – Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula et de quelques membres de la CENCO, dont l’archevêque de Kinshasa, le Cardinal Ambongo et le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Donatien Nshole.

Le Secrétaire d’État du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin (au milieu)

Dans un communiqué, rappelle-t-on, la CENCO avait annoncé l’arrivée du Secrétaire d’Etat à Kinshasa, pour prier de concert avec le Pape à Rome le 3 juillet prochain.

« La visite du cardinal Parolin est un signe de la «considération» du Saint-Père et non d’une annulation de son voyage apostolique », avait-il souligné, ajoutant que les catholiques étaient invités à prier pour la paix et la réconciliation, et «pour invoquer la grâce divine sur la santé du Souverain Pontife».

« Le Saint-Père a décidé d’envoyer Son Eminence Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, à Kinshasa pour prier avec nous le 3 juillet et montrer la grande considération qu’il a pour notre pays, et la sollicitude pastorale qu’il a pour le Peuple congolais », a-t-on lu dans ce communiqué qui rassure que « cette visite du Secrétaire d’État, l’équivalent du Premier ministre’ (…) ne se substitue pas à celle du Pape François qui n’est que reportée ».

Après la RDC, le Cardinal Pietro Parolin se rendra le 4 juillet à Juba, au Soudan du Sud.

Attendu début juillet en République démocratique du Congo, ainsi qu’au Soudan du Sud, le Pape François a reporté sine die son voyage apostolique sur le continent africain, suivant les conseils des médecins, rappelle-t-on.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

EN CONTINU