PUBLICITÉ

Kinshasa: Tshisekedi annonce l’effectivité de la gratuité de soins de santé pour les femmes enceintes,les accouchements et les nouveau-nés

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la couverture de la couverture de santé universelle en République Démocratique du Congo, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a annoncé dans son discours du jeudi 30 juin, l’effectivité dans les prochaines semaines, de la gratuité de soins de santé pour les femmes enceintes, les accouchements et les nouveau-nés dans toutes les zones de santé de la ville de Kinshasa. Félix Tshisekedi a noté qu’à ce jour, des étapes concrètes et essentielles ont été franchies.

Il a dit avoir instruit le Premier ministre ainsi que tous les ministres concernés d’entreprendre sans délai la migration du système actuel octroyé de prise en charge médicale des fonctionnaires de carrière ainsi que des hauts fonctionnaires et assimilés, vers le système contributif prévu par la Couverture Santé Universelle.

« Dans les semaines qui viennent, le programme d’accès gratuit aux soins de santé pour la femme enceinte, les accouchements, et les soins au nouveau-né sera effectif dans l’ensemble des zones de santé de Kinshasa. Ensuite ce programme s’étendra progressivement aux autres provinces du pays », a fait savoir Félix Tshisekedi.

Dans cette même lancée économique, Félix Tshisekedi a indiqué que sous son impulsion, le pays s’est lancé dans un ambitieux programme de réformes économiques. D’après lui, ces dernières se complètent, sur le plan financier, par une mobilisation importante des ressources, tant internes qu’externes, lesquelles ont diversifié les sources des revenus.

« Il en va de même des efforts consentis pour améliorer le climat des affaires, renforcer la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, tout ceci en vue d’attirer des investissements étrangers. Cependant, il reste encore des défis considérables à moyen et long terme », a-t-il souligné.

« Il se pose aujourd’hui en termes économiques et se gagnera sur le front du développement. Soixante-deux ans après la proclamation solennelle de notre indépendance, nous avons franchi une étape symbolique de l’histoire de notre pays pour engager un nouveau combat, celui de promouvoir une croissance inclusive pour lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales. Tous, ensemble, nous devons être conscients qu’une dépendance économique prolongée nous mènera, à terme, à l’érosion de notre indépendance politique », a-t-il ajouté.

Ainsi, pour jeter les jalons de cette indépendance économique et du développement durable de la RDC, le Gouvernement a fourni des efforts qui ont permis l’amélioration des fondamentaux macro économiques et qui ont abouti notamment à, l’augmentation significative des réserves de change, l’appui à la gratuité de l’enseignement primaire, l’amélioration des salaires de base de l’ordre de 30% en moyenne pour les fonctionnaires, les militaires et policiers ; l’amélioration du système de retraite des agents publics de l’Etat ainsi que le financement du processus électoral.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU