PUBLICITÉ

Agression dans l’Est : Les Hutus congolais du Nord-Kivu appelés à ne pas s’allier au M23

Emmanuel Gashamba, président de la communauté Hutu congolais du Nord-Kivu, a au cours d’une interview accordée lundi à la presse de Goma, appelé toute la communauté Hutu de son ressort, à ne pas se laisser tenter de s’allier aux cabales du M23.

À l’en croire, le M23 et ses alliés n’ont aucun droit et aucune responsabilité pour se prévaloir pouvoir d’assurer la protection et la sécurité de peuples hutu congolais plus particulièrement du Nord-Kivu.

Ce leader communautaire faisait également allusion aux messages relayés par les ennemis de la paix et de la cohésion sociale instrumentalisés par certains pays voisins qui lancent des messages xénophobes exposant les hutus congolais à leur assimilation aux espions des terroristes du M23, pour enfin subir les menaces de leurs frères congolais issus d’autres communautés.

L’occasion faisant le larron, il a rappelé que depuis que les peuples Hutus sont en République Démocratique du Congo, vers les années 1920-1933, ces peuples n’ont jamais sollicité la protection et la sécurité de qui que ce soit à part celles bénéficiées de l’Etat congolais.

« Et pour tous ceux qui prennent plaisir de dire que les hutus ne sont pas des Congolais, ils ne peuvent qu’interroger l’histoire pour se rendre compte que c’est le Mwami Ndeze de Rutshuru, un hutu, qui avait conduit la délégation des Congolais du Nord-Kivu à la conférence de Berlin en Allemagne », a-t-il conclu.

Dominique Malala & ACP

- Publicité -

EN CONTINU