PUBLICITÉ

Agression dans l’Est : Les affrontements se poursuivent à Rutshuru

Les Forces Armées de la RDC et les terroristes du M23 parrainés par le Rwanda se sont affrontés dans la matinée de ce mardi 28 juin dans le groupement de Bweza, territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, rapporte la Radio Okapi.

Selon cette source, les terroristes du M23 venus de Ruvumu dans le groupement de Kisigari ont été vus, vers 4 heures du matin, par certains habitants contourner les positions des FARDC, en passant par le village Nyaruhondo pour déboucher vers les villages Bushandaba, Ruseke et la colline de Bikona et attaquer les positions de l’armée.

Des tirs d’armes lourdes et légères ont retentis vers 8 heures, dans la zone, autour de la colline de Bikona, qui, d’après la même source, serait stratégique dans la zone après celle de Mbuzi. A Rutsiro, situé à 11 Km au sud-est de Rutshuru, certains civils auraient été empêchés par le M23 de quitter le village.

Pendant ce temps, le calme règne dans d’autres villages stratégiques comme Kabaya/Rumangabo et environs, toujours contrôlés par l’armée nationale et où la population vaque paisiblement à ses activités, indiquent les sources coutumières locales.

À en croire la radio Okapi, les habitants de la localité de Ntamugenga, groupement Bweza et même celles de Bugina et Tanda, qui ont vidé le lieu depuis tôt le matin, prennent déjà la direction de Kako, Rubare et Kalengera à 15 kilomètres plus à l’ouest de Ntamugenga sur la nationale numéro 2, entre Goma et Rutshuru.

La MONUSCO a pour sa part, indiqué que les troupes des casques bleus, déployées dans la région, ont été placées en état d’alerte.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU