PUBLICITÉ

Sud-Kivu : le DDRC-S, la « dernière chance » pour les détenteurs illégaux d’armes (coordinatrice provinciale)

La coordonnatrice provinciale du programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S) au Sud-Kivu, Grace Ngabo, a révélé jeudi 23 juin 2022, que le DDRC-S constitue une « dernière chance » pour les détenteurs illégaux d’armes. Elle les invite par la même occasion à déposer les armes.

« A tous ceux qui détiennent encore les armes, je vous demande de les rendre. A ceux qui sont encore dans les groupes armés, de revenir sur la voie de la raison, en acceptant la main tendue du Chef de l’Etat ; car, c’est une dernière chance pour eux. Ceux qui ne vont pas se rendre de gré, ils le seront par la force », a déclaré la coordonnatrice provinciale de DDRC-S. 

Grace Ngabo demande à la la population du Sud-Kivu de s’unir derrière les efforts de paix des autorités de la RDC. Elle ajoute que la population doit bannir les messages de haine ainsi que les actes xénophobes. 

« Nous devons bannir toute forme de haine et de xénophobie, en sensibilisant chacun dans la mesure de ses moyens », a-t-elle souligné.

Des combats ont été signalés ce 24 juin entre Twirwaneho et Biloze Bishambuke à Irumba, village se trouvant à 15 kms au sud de Minembwe-Centre, dans les hauts plateaux du territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu.

Selon certaines sources locales, des combattants Twirwaneho et leurs alliés Androïd ont lancé l’attaque vers 5h00 du matin dans ce village, déjà vidé de ses habitants, apprend-on.

C’est information est confirmée par Le président de la société civile de Minembwe, Saint cadet Ruvuza.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU