PUBLICITÉ

RDC: «Vital Kamerhe c’est la réserve de la République, il a un rôle à jouer dans ce pays» (Yves Nswal)

L’acquittement du Président National de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe dans l’affaire de détournement de fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées a donné lieu, ce jeudi 23 juin, à des scènes de liesse au sein de son parti politique et a poussé certains cadres du parti à délier la langue à ce sujet auquel ils se réservaient le droit de tout commentaire.

L’une des réactions est celle du président de la ligue des jeunes de l’UNC, Yves Nswal qui a réagi à travers POLITICO.CD. D’après lui, le monde entier a pu comprendre la vérité car l’UNC avait toujours clamé l’innocence de Vital Kamerhe et cependant la justice a triomphé, Kamerhe est acquitté.

«Nous avons le mot à dire. Pendant deux ans le combat était là et aujourd’hui nous avons eu gain de cause. Ce que je peux seulement dire ce que c’est la justice qui a gagné. Il n’y a pas un perdant dans un camp ou un gagnant dans l’autre camp mais c’est la justice qui a triomphé. Nous la jeunesse de l’UNC nous avons toujours dit qu’on arrête d’interférer sur la justice. Il fallait laisser la justice faire son travail. Voilà pourquoi je remercie tous les militants de l’UNC, les cadres, particulièrement notre secrétaire général Billy Kambale qui a conduit cette machine et nous-mêmes qui avons soutenu notre président jusqu’aujourd’hui à son acquittement. Nous remercions aussi le Chef de l’État, Félix Tshisekedi», a-t-il déclaré.

Dans la foulée, il indique que l’UNC va se réjouir sous prétexte que «la victoire il faut la célébrer après deux ans sous le verrou.

Pour lui, Vital Kamerhe c’est la réserve de la République. À cet effet, dit-il, il ne fuira pas ses responsabilités car il a un rôle à jouer pour la République Démocratique du Congo.

«Le Congo attend beaucoup de lui, d’ailleurs le Chef de l’État, Félix Tshisekedi avait dit que Vital Kamerhe jouera un grand rôle dans ce pays. Je crois que les évènements lui donne raison aujourd’hui. Donc, nous croyons qu’aujourd’hui la RDC a besoin de Vital Kamerhe. Je pense qu’il ne fuira jamais ses responsabilités», a laissé entendre Yves Nswal.

Et renchérir : «l’UNC se prépare aux élections même pendant que le président était en prison, on était focus sur les élections, nous en tant que famille politique nous nous préparons. Nous sommes aussi CACH, il ne faut pas oublier l’accord entre Vital Kamerhe et le Président de la République, Félix Tshisekedi. L’accord de Nairobi existe toujours. Et nous y croyons toujours. Nous avons signé l’accord de bonne foi. On se prépare pour les élections et Kamerhe jouera un rôle dans ce pays».

Il sied de noter que l’UNC organise ce vendredi 24 juin dans son siège national une manifestation en guise de la liberté de leur Président national, Vital Kamerhe.

Il sied de noter que la justice congolaise vient d’acquitter tous les condamnés, au premier degré, de l’affaire de présumé détournement de plusieurs millions de dollars américains alloués au programme d’urgence de 100 premiers jours de Félix Tshisekedi à la tête du pays. Le verdict en appel, mettant en cause notamment Vital kamerhe – ancien directeur de cabinet de Tshisekedi et Président national de son Parti politique, UNC – et ses coaccusés dont le libanais Sammih Jammal est rendu ce jeudi 23 juin par la cour d’appel de Kinshasa-Gombe.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU