PUBLICITÉ

Agression dans l’Est : Bintou Keita réitère le soutien de la MONUSCO dans la lutte contre le M23

La mission onusienne pour la paix en RDC a condamné les nouvelles attaques ciblées par les terroristes du M23 contre ses positions dans la région de Shangi, au Nord-Kivu, en proie aux affrontements armés entre les forces armées congolaises et les rebelles du M23, accusés d’être soutenus par le Rwanda.

Selon la MONUSCO, au moins six (6) tirs de mortiers ont visé leurs positions. Bintou Keita, représentante spéciale de cette mission de paix en RDC, n’est pas restée indifférente face à ces attaques contre les installations de la MONUSCO.

« La Représentante spéciale Bintou Keita condamne sans réserve ces nouvelles attaques ciblées du M23 », a révélé la MONUSCO, sur Twitter.

Face à ces actions terroristes, Bintou Keita a réitéré le soutien indéfectible de son armée au gouvernement congolais afin de lutter contre les rebelles du M23 et tous les groupes armés locaux et étrangers qui déchirent l’Est de la RDC.

« La Cheffe de la MONUSCO rappelle que viser des soldats de la paix de l’ONU peut constituer un crime de guerre au regard du droit international. La MONUSCO réitère son soutien au gouvernement congolais et à son armée dans leur lutte contre le M23 et tout groupe armé », a-t-elle argué.

Dans cette même perspective, la MONUSCO s’est dit engagée de poursuivre « tous les efforts possibles pour protéger les civils et aider à l’acheminement de l’assistance nécessaire aux populations déplacées ».

S’agissant des consultations régionales à tous les niveaux, la mission de paix en RDC a déclaré qu’elle continue de soutenir et encourager les efforts nationaux et régionaux pour promouvoir la paix et la stabilité en RDC, y compris le processus de Nairobi.

Il sied d’indiquer que ces nouvelles attaques ciblées aux soldats de la MONUSCO sont intervenues à la veille du 3eme conclave des chefs d’États de l’EAC au Kenya sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC. Ce mini-sommet vient d’ordonner la cessation des hostilités et la libération des zones conquises dont Bunagana, sous contrôle du M23, depuis près d’une semaine.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU