PUBLICITÉ

Denise Nyakeru Tshisekedi élue Vice-présidente de l’OPDAD

La Première Dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, a été élue Vice-présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD). C’était lors de la 26è Assemblée Générale de cette structure à Kintéle à Brazzaville où elle a séjourné pendant 2 jours.

C’est un nouveau leadership qu’affiche désormais cette organisation continentale pour un mandat de 2 ans avec Monica GEINGOS, première dame de la Namibie et la Vice-présidente Denise Nyakeru Tshisekedi. Ces postes étaient respectivement occupés par les premières dames de la République du Congo et du Zimbabwe.

Dans son mot prononcé pour la circonstance, la Première Dame de la RDC a émis le vœu de voir une Afrique développée avec les enfants, les jeunes et les femmes en bonne santé.

Cette assemblée élective, portée sous le thème « 20 au service des plus vulnérables d’Afrique », était aussi, apprend-t-on, l’occasion de célébrer les 20 ans de l’OPDAD et passer en revues les réalisations, combats et plaidoyers menés en faveurs des populations pendant les 20 années d’existence de l’Organisation.

Il sied de rappeler que l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS ) créée en 2002 par 37 Premières Dames d’Afrique est l’ancêtre de l’actuelle Organisation des premières dames d’Afrique pour le développement OPDAD. Au fil des années, cette organisation s’est intéressée aux différents défis africains avec la participation aux efforts de mobilisation des ressources au niveau mondial, continental et national.

Le mission assignée à cette dernière est de contribuer notamment à l’amélioration de la Santé, et du bien-être des enfants, des jeunes et des femmes par le plaidoyer visant la mobilisation des partenaires stratégiques et occasionnels autour des problèmes récurrents de santé et de notre société.

Hervé Pedro

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU