PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Environ 20 civils tués dans une attaque sanglante des ADF à Beni

Les violences ne cessent de s’accumuler dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu. Un nouvel acte de barbarie, œuvre des rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) a fauché les vies humaines de la population civile.

En effet, le week-end dernier, au moins 20 personnes ont été tuées par ces assaillants dans différentes circonstances. Les premières victimes ont été abattues dans une usine de fabrication d’huile des palmes.

En outre, dans l’agglomération de Kokola, ces rebelles ont tué au moins 5 civils, avant de s’en prendre à 5 autres civils à Mayi-Mbili, une localité située à une dizaine des kilomètres de Mayi Moya.

Par ailleurs, les mêmes assaillants ont poursuivi leur besogne près de Mayimoya où ils ont tué 4 civils et incendié deux motos. Plus loin vers Tungudu, les rebelles ont tué plusieurs civils et incendié 6 motos sur place.

« Les ADF ont aussi pris en otage plusieurs personnes qui se dirigeaient pour la plupart aux champs », renseignent des sources locales.

« Les victimes seraient les habitants de Moyimoya et environs. Ils ont été exécutés dans une usine de fabrication de l’huile de palmes, plusieurs otages ont été également emportés. Les rebelles ont aussi incendié des motos », a fait savoir une source de la société civile dans le groupement Bambuba-Kisiki où le carnage a eu lieu.

La même source signale que ces zones sont inoccupées par les éléments loyalistes pour contenir ces rebelles.

En dépit de la nouvelle phase des opérations militaires conjointes FARDC-UPDF lancée dernièrement, les rebelles ont multiplié leurs opérations contre la population civile dans la région qui du reste est sous état de siège. A ces jours, plusieurs civils ont été tués dans différentes attaques des rebelles ADF dans le territoire de Beni.

Azarias Mokonzi

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU