PUBLICITÉ

Goma : La société civile organise une marche pacifique pour dénoncer une énième invasion du Rwanda et soutenir les FARDC

La Coordination Urbaine de la Société Civile – Forces Vives ville de Goma projette une marche pacifique ce mercredi 15 juin 2022. Objectif, « dénoncer l’agression Rwandaise et soutenir nos vaillants FARDC qui sont au front contre les terroristes du M23 et ses alliés Rwandais et Ougandais ».

D’après un communiqué parvenu à POLITICO.CD ce mardi 14 juin, cette marche commencera à partir de 7H à l’entrée Président avec comme point de chute le Rond-Point Rutshuru en passant par le gouvernorat de province.

Sur ce, la société civile invite la population de Goma et ses environs à venir prendre part à cette marche qui va réunir toutes les couches de la population.

« Chers habitants de Goma, soyons présents à cette manifestation citoyenne qui va réunir toutes les couches de la population, jeunes, femmes et vieux, les étudiants, les taximen, les opérateurs économiques, les syndicats, les différentes corporations. Levons-nous massivement pour défendre l’intégrité territoriale de notre seul et unique pays la RDC qui est en danger », lit-on dans ce communiqué.

Cet appel à la mobilisation intervient après la prise ce lundi 13 juin de la cité de Bunagana, située en territoire de Rutshuru qui est frontalière à l’Ouganda, par les terroristes du M23.

« Les Forces de Défense du Rwanda ont, cette fois et à découvert, décidé de violer l’intangibilité de notre frontière et l’intégrité de notre territoire en occupant la cité frontalière de Bunagana », réagissent les FARDC dans un communiqué tout en rassurant que qu’ils tireront toutes les conséquences qui s’imposent et défendront la Patrie.

Il faut le dire, économiquement et militairement, Bunagana est un coin stratégique. Il permet commercialement à Goma de s’approvisionner.

En frontière avec l’Ouganda, il pourra servir d’une base arrière solide au M23, sachant que plusieurs témoignages recueillis sur place, renseignent, en effet que le pays de Museveni s’est invité au soutien de ces terroristes avec un appui logistique militaire.

Des témoignages qui remettent en cause la coopération militaire entre les FARDC et l’armée ougandaise opérationnelle dans la province de l’Ituri pour traquer les terroristes ADF.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU