PUBLICITÉ

Nord-Kivu : 7 personnes tuées et 2 blessées dans le camp des déplacés de Kashuga

Sept personnes ont été tuées et deux autres blessées dans le camp des déplacés de Kashuga/Kijagati, le mercredi 8 juin, en territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu. Il s’agit de quatre hommes et très femmes, rapporte la Radio Okapi.

Selon la source onusienne, cet acte a été attribué aux miliciens Nyatura Bazungu et NDC-Rénové qui rodent aux alentours de ce camp de déplacés.

«Ces hommes armés auraient fait du porte-à-porte et ont tiré sur leurs victimes sans aucune forme de procès. Après leur forfait, ces assaillants se sont retirés en toute quiétude sans rien emporter», a renseigné le Président du camp Nzayikorera avant de regretter que ce site fasse l’objet d’incursions récurrentes des bandits armés sans qu’aucune mesure ne soit prise pour sécuriser ses occupants.

«C’est presque chaque semaine que des incidents sécuritaires impliquant des hommes armés sont rapportés dans ce camp» a-t-il indiqué.

Aussi, dit-il, les soldats des FARDC alertés sont intervenus, mais avec retard. Les assaillants s’étaient déjà retirés.

D’après la radio Okapi, le camp de Kashuga existe 2008 et heberge plus 1700 ménages, venus de trois chefferies de Masisi, en proie à l’activisme des groupes armés.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU