PUBLICITÉ

Agression dans l’Est: « La préservation de l’intégrité territoriale du Congo est une préoccupation majeure que nous partageons » (Roi Philippe)

A l’instar du premier ministre, Alexander De Croo qui a reconnu le droit inaliénable de la RDC de défendre ses frontières face aux velléités expansionnistes de certains pays voisins, le Roi Philippe de la Belgique a réitéré la position de son royaume face aux multiples agressions que subit la RDC de la part de ses voisins.

Dans son discours au Palais du peuple, devant le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, les parlementaires ainsi que les membres du gouvernement de la RDC, le Roi des belges a martelé que la question de la préservation de l’intégrité territoriale de la RD Congo est une préoccupation majeure de la Belgique.

«… Monsieur le président, vous et moi sommes trop jeunes pour avoir vécu le Congo d’avant son indépendance. Mais pour vous comme pour moi, la présence belge au Congo avant 1960 laisse aussi un héritage qui a encré le pays dans ses frontières actuelles. La préservation de l’intégrité territoriale du Congo est une préoccupation majeure que nous partageons », a déclaré le monarque belge.

Le Roi Philippe a rappelé qu’avant même l’indépendance, le futur premier ministre Patrice-Emery Lumumba prônait déjà ‬le maintien de l’unité de la nation congolaise .

« Aujourd’hui l’instabilité à l’Est du pays où règne trop souvent une violence inhumaine et l’impunité demeure une grande source d’inquiétude pour nous tous. Cette situation ne peut plus durer, il en va de notre responsabilité à tous d’y remédier », a-t-il argué.

Le Roi des belges a indiqué que c’est dans cette perspective que s’inscrit la reprise de la coopération militaire entre la RDC et son pays. Il a promis le soutien de son pays au sein des instances internationales.

« Vous pouvez compter sur le soutien de la Belgique, au sein des instances internationales, à toute initiative visant à la stabilité et au développement harmonieux de l’Afrique des Grands Lacs. La reprise progressive de notre coopération militaire s’inscrit dans la même logique”, a renchérit le Roi Philippe.

Le jalon d’un nouveau départ entre les deux pays frères posé, le Roi Philippe reste confiant que la coopération bilatérale belge-congolaise retrouvera sa flame et son dynamisme d’antan.

« La coopération entre nos deux pays a connu des hauts et des bas. Ces dernières années, elle avait même perdu de son dynamisme. Il était temps de la faire revivre. Aujourd’hui, les bases d’un nouveau partenariat bilatéral sont posées . Le Congo reste ainsi notre partenaire le plus important en Afrique », a-t-il déclaré.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU