PUBLICITÉ

Guerre dans l’Est : Le Gouvernement Congolais n’envisage pas discuter avec le M23

Lors du briefing de ce lundi 30 mai, le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, a exclu toute négociation avec le groupe terroriste du M23.

Selon lui, au stade actuel de la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, « à quoi ça va servir de discuter avec un groupe terroriste ? », s’est-il interrogé.

Le porte-parole du gouvernement congolais dit ne pas comprendre que le M23 ait choisi de ne pas participer aux pourparlers de Nairobi, « parce que sûrement, il y a un parrain derrière qui a un agenda caché ».

« L’attitude multirécidiviste du M23 l’expose à subir la force. Comment pouvez-vous expliquer qu’il y a ceux qui ont commencé les pourparlers de Nairobi, et ceux qui n’ont pas pu y arriver pour des raisons de logistiques – l’équipe de la facilitation du Président de la République a séjourné à Beni, Goma, Bukavu et Bunia pour les consultations – mais les terroristes du M23 ont choisi de ne pas y être ? », a déclaré Patrick Muyaya.

Ce dernier a souligné que « Vouloir la paix ne signifie pas être naïf, vouloir la paix ne signifie pas être prêt à tout tolérer ».

Au cours de la même conférence, Patrick Muyaya a salué le soutien manifesté par le peuple congolais en l’endroit des FARDC engagé au front contre l’ennemi.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU