PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Les ADF tuent 13 civils et incendient 5 véhicules et des maisons à Bulongo

Les rebelles ADF ont tué 13 civils dans la nuit du dimanche 29 mai vers 20 heures à Bulongo, sur la route nationale numéro 4 (RN4), entre Beni-Kasindi, dans le secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Les combattants ADF, à en croire des sources de la société locale, sont entrés par la partie Est de la commune rurale de Bulongo, avant de s’attaquer à la population civile. 

« L’ennemi a profité de tuer la population dans des Nganda et d’autres étaient dans leurs ménages. Il y a treize corps des civils abattus. Cinq véhicules de marque Actros, qui quittaient Kasindi pour Beni, ont été incendiés ainsi que des maisons » renseigne Isaac Nyonyi, coordonnateur de l’ONG « Action pour la paix en Afrique » (APA), dans le territoire de Beni. 

Outre ce bilan provisoire des pertes en vie humaine, des gros véhicules et des maisons ont été incendiés par ces rebelles. 

Selon Isaac Nyonyi, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et l’armée ougandaise (UPDF) sont intervenus bien qu’il y a eu des morts.

« Nous remercions l’implication des militaires FARDC et ceux de l’armée ougandaise UPDF, qui sont intervenus malgré qu’on ait tué la population », déclare Isaac Nyonyi. 

Cette attaque des ADF est confirmée par l’armée sans une certification sur le bilan rapporté par des sources locales.

Signalons que le porte-parole des opérations Sokola 1, le capitaine Anthony Mwalushay, a promis d’apporter des précisions sur cette attaque des ADF dès que possible. 

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU