PUBLICITÉ

Hausse des produits pétroliers en RDC : le Gouvernement tient à renforcer le stock existant et contenir la crise

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a, lors de la cinquante-cinquième réunion du Conseil des Ministres présidée vendredi 27 mai par le Président de la République, Félix Tshisekedi, rassuré l’opinion sur la situation de la crise pétrolière qui sévit présentement en République Démocratique du Congo.

Selon le Chef du Gouvernement, les produits pétroliers concernés sont en cours d’acheminement pour renforcer le stock existant et contenir ainsi la crise.

Toutefois, dit-il, son gouvernement tiendra compte du coût social d’une éventuelle levée de cette subvention et veillera à ce que, quelle que soit la situation, tous les équilibres nécessaires soient sauvegardés.

Signalons, par ailleurs, que le ministère de l’Économie nationale a annoncé, ce samedi 28 mai, une nouvelle mise à jour de la structure des prix des produits pétroliers applicable sur le territoire national.

Le litre de l’essence est fixé à 2.345 CDF dans la Zone Ouest alors que dans la Zone Sud est désormais à 2.845 CDF. Ce réajustement des prix est consécutif à la persistance des chocs exogènes liés à la hausse des prix du carburant sur le plan institutionnel, précise le communiqué du ministère de l’Économie nationale.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU