PUBLICITÉ

Le chef de l’armée de terre ougandaise annonce une opération conjointe avec le Rwanda en RDC

Le chef de l’armée de terre de l’Ouganda, le général Muhoozi Kainerugaba, fils aîné du président Yoweri Kaguta Museveni, annonce pour bientôt une opération conjointe avec le Rwanda en RDC, notamment contre les Interahamwes, considérés comme des miliciens rwandais installés dans l’Est de la RDC, depuis plusieurs années. Ce haut gradé de l’UPDF qui est actuellement en opération contre les rebelles ADF au côté de l’armée congolaise, estime que le temps de la récréation a pris fin.

« Après avoir terminé avec les ADF, nous nous concentrerons sur les Interahamwe dans l’Est de la RDC. Des criminels qui ont massacré nos frères et sœurs en 1994. Le temps des bavardages touche bientôt à sa fin », a-t-il révélé sur Twitter.

« Tous les interahmwes doivent se rendre et se présenter immédiatement à l’unité UPDF ou RDF la plus proche. Nous allons gagner cette dernière opération. Nous avons décidé de l’appeler « Opération Rudahigwa », a ajouté le général Muhoozi Kainerugaba.

Le fils de Museveni, qui fait actuellement des grandes révélations, à travers son fil Twitter, a, tout de même, affirmé son intention de former l’armée congolaise. Cependant, il attend l’appel du président Congolais. « Je formerai ma nouvelle armée en RDC pour qu’elle soit la plus grande d’Afrique. Puisque nous sommes tous maintenant dans l’EAC. J’ai juste besoin d’une invitation de mon président, Tshisekedi », a-t-il manifesté.

Les interahamwes sont formés des milices accusés, par le gouvernement actuel rwandais, de la plupart des massacres pendant le génocide en 1994. Kigali les soupçonnent d’être créés par l’ancien président du Rwanda, Juvenal Habyarimana.

- Publicité -

EN CONTINU