PUBLICITÉ

Désignation d’un juge Constitutionnelle: Un moratoire accordé aux députés et sénateurs pour constituer une commission spéciale

Le Parlement congolais s’est réuni en Congrès, ce vendredi 27 mai dans la salle des Congrès du Palais du peuple pour désigner un juge à la Cour Constitutionnelle en remplacement du juge Polycarpe Mungulu T’apangane décédé il y’a quelques mois.

Pour ce faire, le Président du Congrès, Bahati Lukwebo a accordé aux députés nationaux et sénateurs 20 minutes pour constituer une commission spéciale de 17 députés nationaux et 17 sénateurs. À cela s’ajoute, deux non-inscrits, un de l’Assemblée nationale et un du Sénat pour traiter les candidatures.

Ensuite, ces candidatures seront transmises et ladite commission va statuer pendant 1h et reviendra présenter les délibérations à la plénière du Congrès.

Dans la foulée, si les violons ne se sont pas accordés entre les députés et sénateurs, le Congrès procédera au vote secret conformément à l’article 30 du Règlement Intérieur du Congrès.

Tout compte fait, tout se passera à la même plénière consacrée au remplacement du juge Polycarpe Mungulu T’apangane.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU