PUBLICITÉ

RDC-Burundi : Félix Tshisekedi en visite de trois jours à Bujumbura

Sur invitation de son homologue burundais Evariste Ndayishimiye, le président congolais, Félix Tshisekedi est annoncé ce samedi 21 mai à Bujumbura, capitale du Burundi, pour une visite officielle de 72 heures soit du 21 au 23 mai.

Selon une dépêche de la présidence burundaise, Félix Tshisekedi aura un tête-à-tête avec Evariste Ndayimiye, au Palais présidentiel de Gitega.

Aussi, le programme prévoit que les deux chefs d’Etat visitent deux domaines agricoles dans les provinces burundaises.

Depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi, les relations entre la République Démocratique du Congo et la République du Burundi sont au beau fixe. Lors de la visite officielle du président Evariste Ndayishimiye à Kinshasa en 2021, les deux chefs d’Etat avaient signé deux mémorandums d’entente sur la construction d’un chemin de fer devant relier Bujumbura à Kindu, en passant par Bukavu et Kamituga.

Point n’est besoin de rappeler que les deux pays partagent une longue frontière terrestre et lacustre.

Sur le plan sécuritaire, le Burundi et la RDC sont déterminés à pacifier leurs frontières et à lutter conjointement contre les forces négatives qui sèment la désolation de part et d’autre.

Dans cette quête, Evariste Ndayishimiye avait invité les forces négatives burundaises opérant à l’Est notamment les Forces nationales de libération (FNL) et le Mouvement de la résistance pour un État de droit (RED-Tabara) qui s’affrontent au Sud-Kivu de rejoindre leur patrie ce, en perspective de déploiement d’une force régionale pour rétablir la stabilité en République Démocratique du Congo.

« Je saisis cette occasion pour faire un appel aux Burundais qui sont à l’Est de la RD Congo, comme ceux qui sont à l’extérieur du pays, criminels ou non de rejoindre leur patrie. Si criminels soient-ils, ils seront traités comme les enfants du pays », avait lancé le Président Ndayishimiye .

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU