PUBLICITÉ

La banque mondiale dote la RDC de huit usines de fabrication d’oxygène

La première usine de production d’oxygène en terme d’innovation en Oxygénothérapie a été inaugurée, jeudi 19 Mai par le ministre de la Santé Publique, Jean-Jacques Mbungani, sur un total de huit (8) qui seront opérationnelles en République démocratique du Congo. A Kinshasa, cette usine est implantée à l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex Mama Yemo).

Financées à hauteur de 3,2 millions USD, ces industries sont logées dans des conteneurs de 40 pied et ont la capacité de production d’une cinquantaine de bouteilles de 50 litres d’oxygènes par jour.

Outre Kinshasa qui a bénéficié d’une usine, les usines restantes seront réparties dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Kongo-Central et du Haut-Katanga. 

« Ces usines de production de l’Oxygène médical qui ont la capacité de produire environs 53 bouteilles de 50 Litres par jour, avec une pression de 200 Bar serviront non seulement à couvrir les besoins des hôpitaux bénéficiaires en occurrence l’Hôpital de Panzi, Centre Médical Kyeshero, Hôpital Charité Maternelle, Hôpital Sendwe, Hôpital Provincial Kinkanda, Hôpital Ngaliema, Hôpital Général de Kinkole et l’hôpital Général Provincial de Kinshasa, mais aussi les autres structures environnantes », a laissé entendre Jean Jacques Mbungani.

Jean-Jacques Mbungani a indiqué que ces usines vont aider le gouvernement à renforcer la lutte contre la COVID-19 et d’autres pathologies. 

« Ces usines viennent en renforcement du système de santé de notre pays. Ici à Kinshasa, l’usine va aider nos populations confrontées à la pandémie de COVID-19. Cette maladie nous a fait montre du besoin nécessaire de l’oxygène quand les personnes sont en détresse », a déclaré Jean-Jacques Mbungani. 

Ce financement de la BM rentre dans le cadre du Programme de développement du système de santé de la RDC et contribue à la vision du Chef de l’État de la couverture santé universelle.

- Publicité -

EN CONTINU