PUBLICITÉ

RDC : Nouvel Elan de Muzito se retire du « bloc » Lamuka, FCC, CALCC et Milapro

Le parti politique Nouvel Elan de l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito a annoncé, mardi 17 mai, son désengagement de la structure dite « Bloc patriotique », composé de forces politiques et sociales de la RDC dont le Front commun pour le Congo (FCC), la coalition LAMUKA, les laïcs catholiques (CALCC) et protestants (MILAPRO).

Le porte-parole de ce parti de l’opposition, Albert Mukulunudu, soutient cette démarche et accuse certaines plateformes du bloc patriotique de jouer le double-jeu :

« Nous rejetons le fameux bloc patriotique parce qu’il ressemble à l’Union sacrée. Et puis il ne dispose d’aucun acte constitutif et regorge en son sein les auteurs du hold up électoral du 30 décembre 2018 ».

Il dit avoir constaté que certains membres du Bloc Patriotique jouent le double jeu pour affaiblir la lutte menée par Lamuka en vue d’obtenir des réformes institutionnelles.

Albert Mukulunudu a également démenti les rumeurs sur l’adhésion du Nouvel Elan à l’Union sacrée, plate-forme soutenant le pouvoir en place.

Pour lui, Nouvel Elal continue d’exiger des reformes consensuelles pour un processus électoral démocratique, transparent et apaisé, tel que prôné par Lamuka.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU