PUBLICITÉ

RDC : Les FARDC lancent trois journées portes ouvertes pour affermir le lien entre la population et l’armée

Le chef d’état-major général des Forces armées de la RDC (FARDC), le général d’armée Célestin Mbala Munsense a lancé le mardi 17 mai à la base aérienne de Ndolo à Kinshasa, les journées portes ouvertes sur les FARDC prévues jusqu’au 19 mai autour du thème : « Lien armée – peuple ».

Placées sous le haut patronage du Président de la République et Commandant suprême des FARDC, ces journées sont organisées dans le but d’affermir les liens entre l’armée et la population, a indiqué le chef d’état-major général des FARDC au nom du ministre de la Défense nationale et des anciens combattants.

Le général d’armée Mbala Munsense a expliqué que l’armée étant une émanation de la population, cette dernière doit s’approprier son outil de défense et le soutenir dans ses actions en vue d’atteindre les résultats escomptés.

Ces journées offrent non seulement l’occasion de comprendre que l’armée est au service de la population, mais elles permettent également de démontrer les efforts consentis par le Chef de l’Etat et Commandant suprême, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne ménage aucun effort pour la modernisation et la montée en puissance des FARDC, a encore fait savoir le chef d’état-major général.

C’est aussi l’occasion pour les militaires congolais, au regard de leur mission consignée dans la constitution, en son article 187, alinéa 2, de participer, en tant de paix, au développement économique, social et culturel ainsi qu’à la protection des personnes et de leurs biens, a-t-il encore expliqué.

Le général d’armée Mbala Munsense a souligné, par ailleurs, l’initiative de la création par le Commandant suprême des FARDC de l’industrie militaire et d’une coopérative devant répondre aux besoins sociaux et à l’autosuffisance d’une armée productive et professionnelle.

Il a expliqué que cette industrie militaire est devenue comme un holding, c’est-à-dire l’ensemble des sociétés œuvrant dans des domaines aussi variés tels que l’agriculture, la santé, le génie civil, les travaux publics, le sport, l’hôtellerie, la menuiserie, l’aéronautique, la cimenterie, la fabrication des véhicules, des tracteurs et des chars, l’hydrocarbure, etc.

Quant à la coopérative militaire qui est en fait une mutuelle d’entraide et de crédit, le chef d’état-major général des FARDC a indiqué qu’il s’agit d’une structure de micro crédit au profit des membres actifs et inactifs des FARDC qui auront à y contribuer durant leur carrière dans le but d’avoir une sortie garantie selon la hauteur de leur contribution et, au besoin, souscrire à un crédit. Il a également mis en exergue l’importance de cette structure dans la reconversion des militaires en fin carrière moyennant une formation spécialisée ainsi que les démobilisés qui vont suivre chacun une formation adaptée en vue d’une prise en charge par l’Etat congolais jusqu’au terme de leur vie.

Auparavant, le chef d’état-major de la Force aérienne, le général major René Maurice Diasuka Diakiyana, avait indiqué, dans son mot de bienvenue, que ces journées portes ouvertes visent non seulement à renforcer le patriotisme et les relations entre la population et son armée mais également à booster le recrutement des jeunes au sein des FARDC.

Plusieurs stands sur l’histoire et les réalisations des FARDC ont été érigés à la Base militaire de Ndolo à l’occasion de ces journées portes ouvertes qui seront marquées mercredi et jeudi par des exposés sectoriels de différents responsables militaires. Le gouverneur militaire du Nord Kivu, le lieutenant général Constant Ndima a pris part à la cérémonie de lancement de ces journées portes ouvertes organisées à l’occasion de la journée des FARDC le 17 mai.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

EN CONTINU