PUBLICITÉ

RDC : Tshisekedi charge le gouvernement d’assurer un décaissement trimestriel régulier pour la fourniture d’intrants à la REGIDESO

En conseil des ministres du vendredi 13 mai, le Président de la République, Félix Tshisekedi s’est penché sur la problématique de la desserte en eau dans plusieurs villes de la RDC, particulièrement à Kinshasa et à Matadi.

Ce problème serait dû au manque par la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) des intrants pouvant lui permettre d’assurer le traitement d’eau sur l’ensemble de ses sites impactés par la desserte en eau potable dans les grandes villes répartis à travers le pays.

Le compte rendu de cette réunion hebdomadaire signé par le Ministre de la communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya renseigne que l’entreprise disposerait d’une très courte période de couverture en intrants qui serait inférieure à 6 (six) jours pour assurer le traitement de l’eau due principalement au faible niveau de trésorerie de la Regideso.  

Dans cette perspective, le Chef de l’Etat cité par Patrick Muyaya a insisté sur le caractère impérieux que ladite période puisse passer à 3 (trois) mois, afin de garantir une desserte en eau continue, mais aussi d’en augmenter la production et la distribution auprès des populations sur l’ensemble du pays. 

Pour pallier à la rupture des intrants de traitement d’eau par la REGIDESO, le Président de la République, Félix Tshisekedi a chargé le gouvernement chapeauté par Jean-michel Sama Lukonde, d’instruire le Ministre d’Etat, Ministre du Budget et le Ministre des Finances pour un décaissement trimestriel régulier d’au moins la valeur d’une commande d’intrants afin de permettre le fonctionnement régulier de tous les centres de production et assurer ainsi une desserte en eau. 

Dans un autre registre, le président Tshisekedi a appelé l’Etat congolais, tant au niveau central que provincial, étant l’un des grands clients de cette entreprise de s’acquitter des paiements, dans les délais, des factures de consommation d’eau des Institutions et services pris en charge.   

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

EN CONTINU