PUBLICITÉ

Décès du président des Émirats Arabe Unis : Félix Tshisekedi compatit avec le peuple Emirati

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a présenté en son nom propre et celui du peuple congolais, ses condoléances « les plus attristées » au prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed Bin Zayed Al Nahyan ainsi qu’à sa famille et le peuple émirati, suite au décès, le vendredi 13 mai dernier, de Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, Émir d’Abou Dhabi et Président de la République des Émirats Arabes Unis.

Il a fait savoir qu’il a appris avec effervescence la disparition du Président de la République des Émirats Arabes Unis.

« Son excellence Monsieur le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’État, a appris avec émoi la disparition, ce vendredi 13 mai 2022, de Son Altesse Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, Émir d’Abou Dhabi et Président de la République des Émirats Arabes Unis », peut-on lire dans ce communiqué du cabinet du Président congolais.

Il a par la même occasion, salué la mémoire et le leadership de l’illustre disparu qui, d’après lui, a travaillé à la modernisation et au « rayonnement » de son pays sur le plan international.

Félix Tshisekedi a également laissé entendre que l’illustre disparu a œuvré à l’initiation de la coopération renforcée entre les Émirats Arabes Unis et la République démocratique du Congo.

Cheikh Khalifa était président des Émirats arabes unis depuis 2004, mais son rôle était en grande partie cérémoniel depuis qu’il a été victime d’un accident vasculaire cérébral en 2014.

En plus d’être président des Émirats arabes unis, Cheikh Khalifa était également le dirigeant d’Abu Dhabi, la capitale riche en pétrole des sept émirats qui composent les Émirats arabes unis.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU