PUBLICITÉ

Embouteillages à Kinshasa : Le Gouvernement décide de renforcer la présence policière sur les grandes artères

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a instruit, jeudi dernier au cours d’une réunion, les services compétents à renforcer les mesures et les actions déjà menées en vue de mettre un terme aux embouteillages et de fluidifier la circulation qui est mise en mal dans la ville province de Kinshasa.

A en croire le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, qui a fait le compte-rendu devant la presse, plusieurs propositions déjà faites par le passé ont été relancées, notamment le changement de la loi, l’adaptation du Code de la route. Mais aussi un appel à la discipline a été lancé particulièrement aux motards et à tous les conducteurs qui ne respectent pas toujours l’autorité établie.

Ce, avant de poursuivre qu’il a été question de trouver des mécanismes pour renforcer les actions déjà menées dans ce sens.

« Il est question de regarder comment on fait pour arriver à trouver une solution. Alors, beaucoup de propositions ont été relancées. Parce qu’il y avait déjà des actions qui ont été menées par le passé, qui avait un besoin de renforcement. C’est ainsi que dans les jours qui viennent la police est en train de prendre des mesures qui permettront de débloquer certaines voies et de dégager la circulation. Mais il y a évidemment des solutions à long terme qui ont été envisagées notamment le changement de la loi, l’adaptation du Code de la route. Mais aussi une grande invitation a été faite à la discipline, particulièrement aux motards et à tous ces conducteurs qui ne respectent pas toujours l’autorité établie », a ajouté le Porte-parole du Gouvernement.

Il faut enfin souligné qu’il a été décidé le renforcement de la police pour ramener les récalcitrants sur la bonne voie et faire respecter la loi. » Il a été décidé au cours de cette réunion, que la police sera suffisamment renforcée pour que lorsqu’elle indique les voies à suivre, que tout le monde puisse s’aligner », a conclu Patrick Muyaya.

Cette réunion qui fait suite, précise la cellule de communication de la Primature, à la recommandation faite au chef du Gouvernement par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors du dernier conseil des ministres sur la solution à trouver à la question des embouteillages, a connu la participation du ministre d’État chargé des Infrastructures, du Ministre des Transport, du Ministre de la Communication et Médias, du gouverneur de la ville ainsi que des chefs de l’armée et de la police.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU