PUBLICITÉ

Examen de la loi électorale : Poursuite du débat ce jeudi à l’Assemblée nationale

La conférence des présidents de la Chambre Basse du Parlement a levé des options par rapport à la loi électorale notamment sur les modifications de certaines dispositions en vigueur proposées par le Groupe de 13 (G13) afin d’adopter la loi électorale et ainsi doter la CENI d’un outil de travail essentiel en vue de l’organisation des scrutins à l’horizon de 2023.

D’après le Rapporteur Lembi Libula qui a fait l’économie de la réunion de la conférence des présidents, il a été décidé de poursuivre la procédure de la réforme sur la loi électorale car, explique-t-il, après un débat de trois jours, le Bureau de l’Assemblée nationale avait invité l’opposition parlementaire de déposer la liste de dispositions qui requièrent le consensus pour permettre les échanges.

Malheureusement, dit-il, l’opposition parlementaire a pris ses distances. Au terme d’un délai d’attente de trois jours, rien n’a été enregistré. D’où, le Bureau de la Chambre Basse du Parlement convoque une plénière ce jeudi 12 mai pour la levée des options autour d’un consensus au sein de la grande majorité, auquel devait être associé l’opposition parlementaire.

Dans la foulée, le rapporteur Lembi Libula a fait savoir que les options qui ont été levées par la conférence des présidents seront adoptées avant d’être versées au toilettage et ramener un texte amélioré au niveau de la plénière pour son adoption afin de permettre à la CENI d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU