PUBLICITÉ

Nord-Kivu : en grève, plusieurs enseignants d’écoles publiques réclament la majoration de leur salaire

Les enseignants de plusieurs écoles primaires publiques de la province éducationnelle Nord-Kivu II sont allés en grève ce lundi 9 mai 2022. Ladite province éducationnelle couvre les villes de Beni et Butembo notamment les territoires de Beni et Lubero. 

Les Syndicats des enseignants revendiquent pour que le gouvernement tienne compte de nouvelles unités, leur paie notamment la majoration des salaires telle que promise. Toutes les écoles primaires publiques, apprend-on, n’ont pas ouvert leur porte ce lundi 9 mai dans la ville de Beni. Aucun élève ni les enseignants n’ont répondu présent. 

l’intersyndical des enseignants de la province éducationnelle Nord-Kivu II avait résolu de débuter une grève sèche ce lundi dans toutes les écoles publiques de Beni-Butembo et Lubero. 

« Nous avons reçu les listings de la paie du mois d’avril, aucune promesse n’a été réalisée. Dans notre province éducationnelle Nord-Kivu II, sur les 18 000 enseignants régulièrement recensés au mois de février, seuls 2 891 figurent sur les listings. Ce qui fait en tout et pour tout un ratio de 15 pour cent. Il y a eu un protocole de Mbwela qui nous a reconnus un certain nombre d’avantages, notamment la paie de nouvelles unités, la retraite honorable », a fait savoir le samedi 7 mai dernier Jeremy Kasereka Kinyangwa, porte-parole de l’Intersyndical. 

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU